News

Lorsqu'il s'agit de préparer nos enfants à l'école, le gouvernement de Pallister échoue

May 7, 2019

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Lorsqu'il s'agit de préparer nos enfants à l'école, le gouvernement de Pallister échoue

Winnipeg, MB — Le 5 mai 2019, la Fédération Métisse du Manitoba (FMM) et l'Institut des études urbaines de l'Université de Winnipeg ont publié une étude sur l’état d’avancement des enfants métis et non métis du Manitoba. Selon cette étude, soit la première à se concentrer sur les Métis, les enfants manitobains accusent un retard par rapport aux autres enfants canadiens, mais les enfants métis de la province s'en tirent encore plus mal.

« Le gouvernement Pallister abandonne nos enfants métis. Il laisse tomber tous les enfants de la province, a déclaré le président Chartrand de la FMM. Pourtant, Pallister a déjà montré qu'il préférait équilibrer le budget aux dépens de nos enfants plutôt que d'investir dans un véritable changement. Il préfère prendre un pari risqué sur notre avenir et sur celui de tous les Manitobains. C'est très préoccupant pour toutes les familles. »

Selon le ministère des Finances du Canada, le Manitoba reçoit 4,3 milliards de dollars en paiements de transfert pour le présent exercice seulement. Ces paiements visent à aider les provinces à offrir des programmes et des services. Pourtant, l'étude montre qu'en ce qui concerne les programmes d'apprentissage des jeunes enfants au Manitoba, les enfants vivant dans les régions les plus pauvres étaient plus susceptibles de ne pas être prêts pour l'école. Elle révèle également que plus du tiers des enfants métis du Manitoba ne sont pas prêts à affronter l'école.

« Nous payons des centaines de millions de dollars chaque année en impôts fédéraux et provinciaux. Qu'obtenons-nous en retour? demande le président Chartrand. Nos enfants consacrent le reste de leurs années d'école primaire et secondaire à essayer de rattraper leur retard. Ceci a non seulement des effets considérables lorsqu'ils obtiennent leur diplôme et qu'ils sont en concurrence avec leurs pairs pour accéder aux programmes universitaires, mais également lorsqu’ils se cherchent un emploi. M. Pallister pense qu'il économise quelques dollars maintenant, mais les coûts à long terme pour l'économie provinciale sont énormes et son refus d'investir dans les programmes pour la petite enfance nuit à tous les Manitobains. Il prend notre argent durement gagné dans le but de soutenir ses riches amis et de punir les enfants, surtout ceux de nos travailleurs pauvres. »

Les résultats sont fondés sur l'Instrument de mesure du développement de la petite enfance (IMDPE), un outil d'évaluation reconnu à l'échelle internationale qui évalue la maturité scolaire des enfants dans cinq domaines, soit les capacités de communication et les connaissances générales, la maturité affective, les capacités langagières et de raisonnement, la santé et le bien-être physiques ainsi que les aptitudes sociales. Comparativement aux enfants non métis, un pourcentage plus élevé d'enfants métis n’étaient pas prêts dans plusieurs domaines de l'IMDPE.

-30-

Confiance en soi. Confiance métisse.

La Fédération Métisse du Manitoba (FMM) est le représentant gouvernemental autonome officiel et démocratique de la collectivité métisse du Manitoba appartenant à la Nation métisse. Les Métis du Manitoba et le Canada sont des partenaires de négociation de la Confédération et les fondateurs de la province du Manitoba.

 

Pour obtenir plus de renseignements, veuillez communiquer avec :

Barney Morin, coordonnateur des Communications 

Fédération Métisse du Manitoba 

Téléphone : 204 586-8474, poste 277

Cellulaire : 204 391-0717

Courriel : Barney.morin@mmf.mb.ca

www.mmf.mb.ca


Read More News