News

L'audience de deux jours dans l'affaire FMM c. Brian Pallister et al. débutera mercredi

September 10, 2019

AVIS AUX MÉDIAS
 
L'audience de deux jours dans l'affaire FMM c. Brian Pallister et al. débutera mercredi
 
Winnipeg (MB) — Les 11 et 12 septembre 2019, la Fédération Métisse du Manitoba (FMM) aura enfin sa journée devant les tribunaux dans l'affaire FMM c. Brian Pallister et al. concernant les actions inconstitutionnelles et illégales commises par le gouvernement Pallister contre la collectivité métisse du Manitoba le 21 mars 2018 suivant la démission sans précédent de neuf des dix membres du conseil d’administration d’Hydro-Manitoba.
 
Afin de combler ses propres lacunes, le premier ministre Pallister et son gouvernement se sont servis de la FMM comme bouc émissaire lorsqu’ils ont agi d'une manière qui ne respectait pas l'honneur de la Couronne, soit lorsqu’ils ont tenté de miner deux ententes d'accommodement et de réconciliation négociées avec la FMM. La FMM demande à la Cour du Banc de la Reine du Manitoba d'annuler la décision prise par le gouvernement le 21 mars 2018 recommandant à Hydro-Manitoba de ne pas donner suite à l’une de ces ententes. De plus amples renseignements à ce sujet figurent dans le document d'information ci-joint (en anglais seulement).
 
« Le gouvernement Pallister a retardé la présente audience jusqu'après l’élection provinciale pour faire en sorte que les Manitobains ne puissent pas avoir tous les faits à leur disposition avant de voter, a déclaré le président de la FMM, David Chartrand. La collectivité métisse du Manitoba a hâte d'avoir enfin sa journée devant les tribunaux et est ravie que la vérité soit finalement révélée. »
 
Le Cabinet de la FMM et des citoyens métis de l’ensemble de la province assisteront à l'audience et manifesteront leur appui à la lutte de leur gouvernement pour la justice. L’avocat métis Jason Madden, qui a agi à titre d'avocat dans de nombreuses affaires concernant les droits des Métis de l'Ontario et de ceux des provinces de l'Ouest, notamment l’affaire R. c. Goodon, et Tom Isaac, ancien représentant spécial de la ministre pour les droits des Métis visés à l'article 35, forment une partie de l’équipe juridique de la FMM. Les détails de l'audience se trouvent ci-dessous :
 
Les 11 et 12 septembre 2019
Palais de justice
408, avenue York
10 heures
 
« Cette affaire est importante pour tous les Manitobains et les peuples autochtones, a ajouté le président Chartrand. Elle permettra de répondre à deux questions clés. Le gouvernement contrôle-t-il maintenant essentiellement toutes les sociétés d'État du Manitoba? Et, les peuples autochtones peuvent-ils faire confiance aux gouvernements et compter sur les ententes d'accommodement et de réconciliation qui ont été négociées avec la Couronne ou doivent-ils continuer à faire appel aux tribunaux?
 
« La réponse à la deuxième question répondra à celle de savoir si la réconciliation n'est qu'un sujet de discussion au Manitoba. Les gouvernements ne peuvent pas nous faire des promesses et profiter des ententes qu’ils négocient avec nous pour ensuite nous trahir. Cette époque est révolue. Les peuples autochtones doivent pouvoir compter sur les gouvernements pour honorer les ententes négociées, sinon aucun progrès ne sera possible et nous serons forcés de faire appel aux tribunaux. Ce n'est dans l'intérêt de personne », a conclu le président Chartrand. 
 
Pour obtenir plus de renseignements, veuillez communiquer avec : 
 
Al Foster
Directeur des communications 
Fédération Métisse du Manitoba (FMM) 
Téléphone : 204 586-8474, poste 324
Cellulaire : 204 806-4752 
Courriel : al.foster@mmf.mb.ca 

Read More News