Artisan Du Mois Avec Melanie Gamache

February 1, 2022

Melanie Gamache est une artisane métisse de la Rivière Rouge. Elle travaille avec le perlage et partage l'histoire et la culture métisse à travers des expériences qu'elle offre.

Melanie Gamache est une artisane qui travaille avec le perlage métis. Elle a commencé en 2014 comme un type de thérapie, mais elle n'a jamais imaginé le chemin qu'il lui a fait prendre.

Parce qu'il n'y avait pas autant d'information sur le perlage quand Gamache a commencé, elle faisait beaucoup de recherche sur la culture métisse et le perlage. Elle a appris beaucoup en cultivant d'information de différentes ressources. Le plus d'information qu'elle a cultivée le plus qu'elle se rend compte qu'il fallait partager ses connaissances.

« La chose que j'aime faire le plus avec mon perlage, c'est de partager ma culture métisse et l'Histoire à travers le perlage. C'est ma devise. »

Pour Gamache, c'est important de passer ses connaissances à la prochaine génération parce que cette forme d'art a presque disparu. Ça ne fait pas longtemps que remplir une table de cuisine avec des femmes qui perlaient était difficile. Il y a une renaissance avec le perlage et la culture métisse et il faut le continuer.

« Si on ne partage pas ce qu'on connaît et les techniques artistiques, ça va disparaitre encore, » dit-elle.

De jour à jour Gamache passe son temps avec ses travaux perlés qu'elle vend. L'artiste travaille à temps pleine et elle fait le bénévole avec le Dawson Trail. De plus, elle enseigne des cours de perlage. Elle enseigne le perlage à deux aiguilles et cette année passée a pu continuer ses cours virtuels. Gamache fait le perlage sur le molleton, le cuir et des matérielles plus modernes comme le blue-jean.

« Il y avait un temps, » explique Gamache « où les métis étaient un peuple opprimé, faire le perlage, exprimé la culture, leurs langues et les cérémonies étaient interdites. On a perdu beaucoup de notre culture durant ce temps, beaucoup d'histoires. Quand on fait le perlage, ou même parlent du perlage ce sont toutes des choses qu'à un moment était illégal. »

Pour plusieurs, faire le perlage, c'est une forme de résistance. Par contre, Gamache n'incorpore pas la politique dans son travail. Le perlage c'est différent pour chaque personne et si vous étiez une personne qui fait le perlage comme une forme de résistance ou pour faire un point politique, Gamache vous soutient. Mais pour l'artiste elle utilise le perlage d'abord et avant tout pour se centrer mentalement.

« Il y a tellement de conflits dans le monde déjà, je ne voulais pas le remporter dans le perlage aussi. Je ne voulais pas utiliser mes travaux comme un autre point de politique... le perlage est censé d'avoir de bonnes énergies et être centré. Je veux croire que mes ancêtres perlent avec de bonnes énergies. »


Un sac de cuir d'un cerf avec des bretelles tresses fabrique en 2018. Il y a du perlage customisé avec les initiales de sa grand-mère et ses fleurs préférées, la Cypripède rose.

Quand tu fais le perlage entouré de mauvaises énergies, ton travail t'informerait. Tu commences a tire trop sur la file ou les billes tombent tout par tout, c'est important explique Gamache de le laisser jusqu'à ce que tu puisses revenir avec une attitude positive et ça va fonctionner. Quand cela arrive à Gamache, c'est important qu'elle arrête, parce qu'elle ne veut pas que la personne qui achète le travail reçoive une énergie négative.

À la fin de la journée, pour Gamache, il s'agit de partager ses connaissances avec les individus qui sont intéressés, politique ou non.


Ceci c'est une sangle de pistolet customisé. C'est plein de caractéristiques du perlage métis basé sur l'individu qui est un trappeur, chasseur et musher métis.

« Perler n'est pas seulement perler. » Il y en a plusieurs personnes qui font le perlage pour l'art ou comme un passe-temps seulement. Gamache croit que savoir l'histoire du perlage est autant important. L'artiste ne pense pas au perlage simplement lorsqu'elle à un travail dans les mains, mais à chaque instant du jour. Elle pense au projet qu'elle travaille sur elle pense à son prochain projet et encore plus elle pense aux histoires de ses ancêtres et la vie qu'ils ont vécue.

Gamache est fascinée par l'histoire du perlage. Dans les vieux temps il faisait le perlage sur les mitaines, des mocassins, les mukluks, les harnais de chien et les couvertes de cheval. En regardant les objets perler, on peut imaginer la vie pendant un temps de migration et la chasse des bisons. Une fois que les Métis ont été forcés d'arrêter, il y a une transition dans les arts. Les femmes ne décoraient plus les couvertes de cheval, mais plutôt les coussins et d'autres articles ménagers.


Ceci est un sac de cuir d'un cerf fabriquer pour un cadeau spécial qui m'a été donne.
Le motif de perlage est une patte de Lou qui représente le cadeau sacré à l'intérieur.

Un aspect historique que Gamache aimerait aussi continuer c'est les cercles de perlages. Les cercles de perlage sont un temps où les membres des familles partagent des histoires, des légendes et des connaissances. Quand tu passes le temps avec la famille, tu apprends les histoires importantes.


Ceci est un journal relié à la main avec le perlage customisé d'un chardon écossais.
C'était un cadeau de mariage pour un ami.

« On a perdu beaucoup de ses histoires qui ont été passées de génération à génération. Heureusement, il y en a encore quelque un. Avec les cercles de perlage qui reviennent, nous pouvons ramener la culture qu'on a perdue, » Dit Gamache.

Il n'y a pas un endroit pour apprendre au sujet de la culture métisse. En ce moment, Gamache enseigne des cours de perlage virtuel. Au printemps elle commencera une nouvelle expérience ; Perlage - a Métis voyage into the world of the flower beadwork people. C'est une expérience métisse authentique ou les clients apprennent à propos de la culture. Au lieu de parler de l'histoire, Gamache le démontrait.

L'expérience authentique incorpore une marche dans la forêt pour apprendre les plantes traditionnelles et comment ils étaient utilisés. Il y aura une discussion autour d'un feu, des histoires. Elle servirait de la nourriture comme le pemmican. L'expérience dura environ cinq heures.

Gamache aimerait aussi commencer un cercle de perlage. Ceci ne serait pas un cours, mais un endroit où les gens peuvent venir et discuter de ce que soit..

Le but c'est de créer une communauté.

 


View More

B300-150 Henry Avenue, Winnipeg, Manitoba, R3B 0J7

^ * ( &

MMF Annual General Assembly 2022
Unite Interactive