Manitoba Métis Federation 2022 Year in Review

January 6, 2023

The MMF, the National Government of the Red River Métis, has worked for over half a century to strengthen the true and historic Nation. On the heels of successful years of self-government and economic prosperity, 2022 saw the continuation of the cultural revival in our Nation. Our voices are gaining strength, our Citizenship is growing by leaps and bounds, and we are slowly turning the tide that saw us called "Canada's forgotten people".

This year, we took new strides to reduce the impacts of colonization, through historic efforts to meet with Red River Métis Citizens beyond colonial borders, reaffirming our role as the economic engine of the west, and uniting with Indigenous Nations internationally through trade and friendship. The Red River Métis also took new steps toward reconciliation and the renewal of our historic relationship with the Catholic Church, through a history-making meeting with Pope Francis and our delegation, which included residential and day school survivors and their families.

Our Elders always tell us that you have to know where you came from in order to know where you're going. That's why it's important to reflect on our significant moments from 2022:

The purpose of the Beyond Borders sessions across the Homeland was to connect with Citizens and hear directly from them on how they would like to be represented, in addition to learning what their priorities are.

Beyond Borders Task Force

In a massive shift towards reclaiming our Red River Métis identity, the MMF went out to meet with Citizens outside of the colonial provincial and even international boundaries. This was an important step in shifting of our thinking away from the borders that were imposed on our people by Canada and is a return to the way our Nation was when it was born - borderless but united by our shared history, culture, and identity.

Earlier this year, the MMF formed a Beyond Borders Task Force made up of the MMF's Ambassador, an elected official, a Youth, a representative of Infinity Women, and MMF Legal Counsel. Their mandate was to engage with our Citizens and fellow patriots who understand that the MMF is the National Government of the Red River Métis and the protector and defender of our Nation's distinct identity.

The purpose of the Beyond Borders sessions across the Homeland was to connect with Citizens and hear directly from them on how they would like to be represented, in addition to learning what their priorities are. The sessions took place within the Red River Métis Homeland and in cities with large concentrations of Red River Métis Citizens between June and September of 2022. The Task Force was greeted with a positive reception, with a standing ovation for President David Chartrand at the kickoff meeting in Calgary. The MMF plans to hold further Beyond Borders sessions in 2023 and will continue working with MMF departments and affiliates to roll out more programs and services to our Citizens Beyond Borders.

The Central Registry Office launched a new online Citizenship/Harvester application at the beginning of this year, allowing applicants in Manitoba, across Canada, and even internationally, to apply for Citizenship cards online. Since then, the MMF has received thousands of additional Citizenship applications from Red River Métis living outside of the provincial boundaries of Manitoba, wanting to come home and be represented by their Red River Métis Government.

At the most recent Annual General Assembly (AGA), President Chartrand announced that, over the last few months, we have seen a 30 per cent increase in people from outside Manitoba wanting their Citizenship cards.

Interested in engaging with their Red River Métis Government and practicing a fundamental tradition of our rich democratic history, Citizens across the Homeland joined the AGA via Zoom, with some making the trip to Winnipeg from British Columbia, Alberta, Saskatchewan, and the United States.

The people of Arhuaco, an Indigenous Nation in Colombia, named the David Chartrand Executive Centre after MMF President David Chartrand for his efforts to support Indigenous businesses, provide humanitarian aid, and promote Nation-to-Nation fair trade.

Inter-Nation and International Relations

Developing inter-Indigenous trade across the Red River Métis Homeland, as well as internationally with Indigenous peoples in Colombia and Peru, is one of the ways we are making investments in the long-term economic well-being of the Nation. The right to govern ourselves, create economic opportunity for our Nation and determine our own partners in trade are all key parts of the United Nations Declaration on the Rights of Indigenous Peoples (UNDRIP). 

Leading this charge, Clément Chartier, Ambassador of Inter-Nation and International Relations, represented the Red River Métis globally at meetings this year, including the United Nations Permanent Forum on Indigenous Issues, the Second Indigenous Leaders of the Americas Meeting, and the General Assembly of the Organization of American States. The MMF also hosted a virtual Indigenous Peoples Summit of the Americas to address the exclusion of Indigenous Peoples from the Ninth Summit of the Americas. As part of his advocacy, Ambassador Chartier appeared before the House of Commons' Standing Committee on Indigenous and Northern Affairs to speak on Bill C-29, An Act to provide for the establishment of a national council for reconciliation.

In September, a delegation from the MMF met with governments, both Indigenous and non-Indigenous, in California. During the trade mission, the Red River Métis were invited to City Hall by the City of Los Angeles and became the first Indigenous Nation from Canada to be officially recognized by the City. The trip focused on discussing Indigenous Nation-to-Nation trade, as well as exploring future partnerships and economic opportunities within California.

The MMF has also been working with Indigenous Nations in Colombia on economic partnerships that will lead to prosperity in education, cultural preservation, and long-term sustainability. President Chartrand delivered a keynote speech in October at the World Indigenous Business Forum in Villavicencio, the Republic of Colombia, that was warmly received by representatives from Indigenous Nations across the globe.

Further, the people of the Arhuaco community of Colombia honoured President Chartrand with the opening of the David Chartrand Business Centre, as an expression of recognition for his efforts in supporting Indigenous businesses, humanitarian efforts, and promoting fair Nation-to-Nation trade in Colombia. The Centre includes an outdoor meeting space, a building for lodging, and a production facility for traditional goods such as cocoa, panela, and coffee. Both the MMF flag and Red River Métis national flag will fly at the Centre as symbols of the relationship between the Arhuaco community and the Red River Métis.

President Chartrand also became the first non-Colombian to receive the Lanza Llandera Order of Democracy from the Assembly of Meta of Colombia. He was nominated for his leadership by the Colombian corporation Ancestry and Development, through which he has managed to improve the living conditions of the Indigenous communities of Colombia.

There are common values that are shared among all Indigenous Nations: a strong dedication to the land our Ancestors lived on, and to the stewardship and conservation of that land for generations to come. Indigenous peoples are all suffering from the effects of colonization, and your Red River Métis Government will continue to work to provide Citizens and Indigenous partners with support to achieve lasting security.


In April, the MMF sent a delegation of Elders and Knowledge Keepers, residential school survivors, and Youth from the Red River Métis Homeland, accompanied by a small group of bishops, to an unforgettable pilgrimage to meet His Holiness, Pope Francis, in Rome.

Renewed relationship with the Catholic Church

This past year, the Red River Métis found the path forward to a renewed relationship with the Catholic Church.

In April, the MMF sent a delegation of Elders and Knowledge Keepers, residential school survivors, and Youth from the Red River Métis Homeland, accompanied by a small group of bishops, to an unforgettable pilgrimage to meet His Holiness, Pope Francis, in Rome.

The historic meeting was the first with an Indigenous people of Canada since His Holiness issued an apology for the harms done by the residential and day school systems in our country. With a theme of Journey Forward: Reconciliation to Renewal, the meeting featured discussions of hope, healing, and revitalization. Delegates spoke about their own experiences, while also sharing the Nation's collective message of a desire to renew the longstanding relationship. His Holiness, Pope Francis shook all 55 delegates' hands, asked for forgiveness, and expressed shame for the residential and day school abuse. He also presented the delegation with a brass olive branch, signifying a hand of friendship extended to the Red River Métis as we walk together to reconciliation, revitalization, and building hope again. This olive branch will be displayed at our Heritage Centre, scheduled to open to the public in 2025.

A few months later, in July, over 100 Elders, survivors, Knowledge Keepers, and Youth formed a Red River Métis delegation that took a cross-prairie bus trip to Maskwacis, Alberta, to hear the Pope's historic apology on Canadian soil. This trip helped the Red River Métis attendees move forward on their healing journeys and strengthened our Nation's relationship with the church.

President Chartrand, along with Andrew Carrier, a day school survivor and the MMF's Minister for Residential and Day School survivors, also attended an event with His Holiness in Quebec City, at the Governor General's residence at the Citadelle of Quebec.

In August, the MMF participated in the historic annual Pilgrimage to the St. Malo Shrine and Grotto, in honour of the Assumption of Mary, the mother of Jesus Christ. It was the first time in two years the yearly Pilgrimage had occurred. Archbishops, Priests, MMF Cabinet Members, and parishioners came to the grotto for mass hosted by the Blessed Margaret Catholic Parish. President Chartrand presented a new cross constructed out of precious rosewood from the Holy Land of Jordan, as well as a statue of Jesus.


In June, the MMF joined other Indigenous governments and the province to honour residential school survivors
at Long Plain First Nation.

Residential and day schools

In addition to the historic meeting with the Pope, concrete strides were taken to invest in the healing of our families who have lost loved ones and experienced harm due to the residential and day school systems.

In June, the MMF joined other Indigenous governments and the province at Long Plain First Nation to honour residential school survivors. During the Honouring Our Children event, the First Nations, Inuit and Red River Métis Council, alongside the Government of Manitoba, announced the allocation of $2.5 million to Indigenous governments and organizations to help co-develop Indigenous-led approaches to find and memorialize missing children and promote collective healing and reconciliatory action. The funding allocated to the Red River Métis Government will be directed to our Pekeywaytahihnan nutr zanfaan leur zisprii  (We are bringing our children's spirit home) program, which will assist us in our work to search for our missing children.

In September, President Chartrand and the Honourable Marc Miller, Minister of Crown-Indigenous Relations, announced over $1.4 million in funding for the fiscal years 2022-2024 to support the program. The MMF is working on creating a Survivors Committee to guide future initiatives, knowledge gathering, research of archival records, community engagement, and commemoration plans. This community-led process will ensure the MMF can undertake this work in our own way, with our own culture and community needs in mind, and is part of the government-to-government framework between the MMF and the Government of Canada.

In August, Canada made history when it raised the Survivors' Flag at Parliament Hill, as an expression of remembrance to honour residential school survivors. Jimmy Durocher, a Red River Métis survivor who attended Île-à-la-Crosse Boarding School in northern Saskatchewan, spoke about the significance of the flag during the ceremony. The Residential and Day Schools portfolio is also working on advocacy for a national monument in Ottawa to honour residential and day school survivors.

Sixties Scoop

In another step towards healing, the MMF's Sixties Scoop Department, established in 2021, has grown in the last year to create programs and services through the Sixties Scoop Wellness Centre. The department is currently designing repatriation and mental/emotional supports along with cultural programming. We are also building our legal strategy to bring us closer to a settlement and reconciliation for Red River Métis survivors. In May of 2022, the Department launched Kitchen Table Talk sessions, where survivors came together to reconnect with their community and discuss important topics relevant to their healing journey.

MMF Cabinet members were on hand in August to celebrate the unveiling of a new Royal Canadian Mint coin honouring the Red River Métis. The coin, in the Mint's "Generations" series, tells the story of the Red River Métis through the intricate beadwork patterns of Red River Métis artist Jennine Krauchi.

Support for entrepreneurs and microbusinesses

The Red River Métis have been known as the economic engine of the North-West, largely due to our entrepreneurial strength as fur trappers and traders.

Through business grants, loans, business plan supports, networking opportunities, and more, the MMF has also supported Red River Métis entrepreneurs, business owners, artisans, fishers, farmers, and ranchers.

In another step towards economic reconciliation, the MMF invested in the revival of traditional economies, supporting the development of Citizen-created microbusinesses. In February, the MMF announced a $1-million investment into the fur trade through the establishment of a new fur company. Through the company, furs and hides will be purchased from Red River Métis trappers and Harvesters at an above-market price and sold to entrepreneurial Citizen artists and artisans who are practicing traditional crafts like moccasin making and floral beadwork. By establishing the Red River Métis Fur Company and buying furs and hides at a good price, we can support a responsible and conservation-minded approach to trapping that helps Citizen Harvesters make a sustainable income for their harvesting efforts, while keeping our wildlife population in balance.

As part of the MMF's support of Red River Métis artisans, MMF Cabinet members were on hand in August to celebrate the unveiling of a new Royal Canadian Mint coin honouring the Red River Métis. The coin, in the Mint's "Generations" series, tells the story of the Red River Métis through the intricate beadwork patterns of Red River Métis artist Jennine Krauchi. The design features an engraving of an original floral beadwork pattern as well as elements of the Michif language.

In May, the Louis Riel Capital Corporation (LRCC), an MMF affiliate dedicated to helping Red River Métis businesses succeed, launched the Métis Women Entrepreneurship Program. Through the Red River Métis-owned lending institution, the program provides commercial financing to help Métis women start or expand their businesses. Through a collaboration with Infinity Women Secretariat, the Métis Women Entrepreneurship Program offers ongoing workshops and networking opportunities for Red River Métis women in business of all ages and levels of development.

In March, the LRCC ended its longest-running pandemic program, the MMF COVID-19 Business Support Program. The program provided nearly $8 million in grants to over 600 businesses, including artisans/crafters, musicians, fishers, ranchers, and farmers to help them continue their businesses during the pandemic.


In September, the MMF opened the Céntre Jean Desrosiers in St. Malo. Named after the late Cabinet Member, the centre has been used for MMF meetings, events, and programming.

Economic development

This year has seen continued growth in the MMF's lands and properties holdings, which now exceed over 150 property titles, 800 acres of land, with an assessed value of over $65 million. Property acquisitions this year include land in and around the Duck Mountains and northern Interlake for Red River Métis Youth Camps and Harvesting. As well, property in Winnipeg has been bought to support unique housing initiatives and commercial developments. In addition, Lake Manitoba Resort in St. Laurent - which includes a nine-hole golf course, a clubhouse restaurant, and 79 seasonal   campground sites for lease - will open in 2023.

Over the next three years, the MMF will invest over $178 million into continued growth through housing, healthcare, a hotel and resort, pharmacy expansions, and more.

With a mandate to ensure easier access to programs and services for Citizens closer to where they live, the MMF held a grand opening in May for a new Regional Satellite Office for The Pas Region in Flin Flon.

In September, the MMF also opened the Céntre Jean Desrosiers in St. Malo. Named after the late Cabinet Member, the centre will be used for MMF meetings, events, and programming.

In December, the MMF celebrated the opening of the Northwest Regional Office, a state-of-the-art facility which will house more than 100 staff to assist Citizens with programs and services. The building will also house our second MEDOCare Pharmacy, which will be open to the public in the new year.

Housing and Property Management

The MMF moved forward on many housing projects this year, resulting in more jobs for Red River Métis contractors and additional economic spinoffs. This activity demonstrates that we are quickly growing our ability to provide economic solutions to modern-day infrastructure and housing challenges.


In May, the MMF broke ground on a state-of-the-art, 49-unit seniors housing complex in Selkirk. The $14.8-million complex will provide affordable housing for Elders and seniors, alongside 8,250 sq. ft. of commercial space for offices, retail,
and a pharmacy.

Early in the year, the MMF received over $3.4 million through the federal government's Rapid Housing Initiative to convert the building at 670 Main Street into 20 housing units. The building will provide direct services and wraparound supports to Citizens experiencing homelessness or at risk of homelessness by early 2023. In March, the MMF opened the new Rapid Services Hub at 550 Selkirk Avenue, which will serve as an intake office before Citizens are placed at 670 Main Street. During the summer, over 100 people were assisted through our Rapid Services, with 29 securing housing and four evictions prevented. More Citizens received advocacy support in the form of food and income benefits, while others received start-up kits including furniture and basic household necessities.

In May, the MMF broke ground on a state-of-the-art, 49-unit seniors housing complex in Selkirk. The complex will provide affordable housing for Elders and seniors, alongside 8,250 sq. ft. of commercial space for offices, retail usage, and a pharmacy. The $14.8-million complex will serve as a blueprint for an upcoming building on Henderson Highway in Winnipeg, which the MMF acquired this year.

In August, the MMF and the federal government came together to reiterate a promise to fund housing projects in the Red River Métis Homeland. The Honourable Marc Miller, Minister of Crown-Indigenous Relations, announced an investment of $31.5 million from Budget 2022 over the next seven years for the housing priorities of the Red River Métis. This funding is in addition to the Budget 2018 allocation of $125 million over 10 years. The MMF is pleased the federal government recognizes that access to safe and affordable housing is critical to improving the health and social outcomes of Indigenous Peoples and ensuring a strong future for their communities and children. 

The MMF has also opened seniors housing in Binscarth and St. Ambroise, and is currently working on lodging for families who travel to the city for medical services, as well as for Youth aging out of care. Additional current projects include an intergenerational housing community in The Pas, a six-plex in St. Boniface, and plans for a development in the community of St-Georges dedicated to housing for seniors and families.

The MMF also offers Citizens housing support through the Home Enhancement Loan Program, which provides $18,000-$25,000 for emergency repairs and renovations to improve existing homes. Currently, more than 690 homes are under construction, $10.6 million has been allotted, and the MMF has received over 1,500 applications for the program.

One of the fastest growing programs for Citizens is our First Time Home Purchase Program, which has helped over 750 Red River Métis families purchase a new home. To date, there have been over 1,200 applications, and over $10.2 million has been disbursed. As a result of these purchases, over 350 jobs have been created, more than $163 million worth of mortgages have been leveraged, and the total economic impact is in the hundreds of millions of dollars.


In November, the MMF celebrated the grand opening of the Elbert Chartrand Childcare Centre, a 40-space centre designed to serve infant and preschool-aged children, which will provide quality, culturally focused programming for
Red River Métis children in Swan River.

Early Learning and Child Care

To support our Red River Métis children and instill pride in their heritage, the Early Learning and Child Care (ELCC) department continues to grow our capacity to provide cultural programming through a number of initiatives, including childcare centres. We have allocated $30 million in capital funding to create 700 new childcare spaces across the Red River Métis Homeland by 2025. Each childcare centre provides services to families within our communities and the surrounding areas and will build on our economic growth through 250 job opportunities.

Some of these include: the grand opening of Li Pchi Pwayson School Age Centre, a 30-space centre designed to serve our children from Kindergarten to Grade 6; and the sod-turning for Li Pchi Pwayson, a 40-space childcare centre to serve infants and preschool-aged children - both in St. Laurent. The two centres will employ up to 17 childcare professionals, and will offer programming that celebrates Red River Métis culture, language, and heritage. The MMF also celebrated the grand opening of the Elbert Chartrand Childcare Centre, a 40-space centre designed to serve infant and preschool-aged children, which will provide quality, culturally focused programming for Red River Métis children in Swan River. This was the eighth new centre announced so far, with more to come.

Priority of sustainability

Sustainability remains a top priority for the MMF. We have undertaken initiatives that include the installation of electric vehicle outlets at each of the Red River Métis Government's childcare centre builds across the province, a commitment to plant two million trees across the Red River Métis Homeland, representing our Nation at international conferences on climate change - such as the UN OEWG Biodiversity Meeting in Kenya and the COP27 United Nations Climate Change Conference in Egypt - as well as the Métis Environmental Leaders of Tomorrow program, which provides opportunities for Youth to learn about climate change.

The MMF also partnered with Efficiency Manitoba to bring energy-saving measures to Red River Métis Citizens' homes. The Métis Energy Efficiency Offers program provides Citizens with low-cost, energy-efficient upgrades to their homes and businesses.

Considerable energy savings will be seen through the current energy retrofit project at the MMF Home Office. The $8.2-million project at 150 Henry Avenue will bring about building upgrades and mechanical and electrical system modifications to decrease greenhouse gas emissions.

In December, Dan Vandal, Minister of Northern Affairs, announced a commitment of over $1.4 million to the MMF for the training of energy advisors from underrepresented groups like the Red River Métis. The funding will support training, mentorship, and upskilling activities that aim to increase the number of energy advisors. 

Considerable energy savings will also be seen through the current energy retrofit project at the MMF Home Office. The $8.2-million project at 150 Henry Avenue will bring about building upgrades and mechanical and electrical system modifications to decrease greenhouse gas emissions. The project also includes solar panel installation, window replacement, as well as upgrades to the building envelope and heating, ventilation, and air conditioning systems.

Annual General Assemblies

The MMF caught up on a fundamental part of our governance structure by holding two Annual General Assemblies this past year, both at the Assiniboia Downs as well as online.

The first AGA, which took place in March, was the first in-person AGA since the onset of the pandemic. Approximately 2,000 Red River Métis Citizens and delegates attended, while 1,230 delegates from across Manitoba participated virtually, and over 1,400 viewers tuned in on the MMF's YouTube page.

Along with advancing our constitution and sharing our progress toward becoming the economic engine of the West as we once were, the MMF made a key announcement at this event on developments on our Métis-specific healthcare agenda, through the creation of mobile nursing units. These vans can travel to our smaller and more remote villages, where access to healthcare supports can be challenging. They will provide vaccinations, diabetes testing, foot care, and other vital services.

President Chartrand provided updates on the Nation-to-Nation relationship with the federal government, including negotiations on land claims. He also announced the commencement of negotiations with Canada for Métis-specific health legislation, a critical breakthrough for the Red River Métis, who have the highest rate of chronic illness in Manitoba.

The MMF caught up on a fundamental part of our governance structure by holding two Annual General Assemblies this past year, both at the Assiniboia Downs as well as online.

Richard Genaille, MMF Minister of Sports & Youth, also announced a partnership with the Manitoba Aboriginal Sports & Recreation Council (MASRC) for a National Aboriginal Hockey Championship (NAHC) in Winnipeg in May 2023. He presented a $50,000 cheque to MASRC Executive Director Mel Whitesell that will go towards the championship. The donation is part of the MMF's investment in professional and structured sports development for Métis Youth. In May of this year, with Red River Métis players supported by the Métis Employment & Training Department's Believe Athletic and Artistic Support Program, the female Team Manitoba captured the gold medal at the NAHC in Membertou, Nova Scotia.

At the second AGA, which took place in October, well over 3,000 Citizens gathered in the main hall to hear Minister of Northern Affairs Dan Vandal announce Canada's contribution of $23.1 million to the future Red River Métis Heritage Centre located at 335 Main Street, while Manitoba Premier Heather Stefanson earmarked a $10-million investment from the province to help bring the heritage centre to life. Through the Heritage Centre, visitors will learn how the Red River Métis were instrumental in bringing the West into Canada just 153 years ago, reinforcing the Red River Métis as the origin and core of the Métis Nation.

Supporting our Citizens

The MMF supported Red River Métis Citizens throughout the COVID-19 pandemic through hamper delivery, emergency funding, testing, vaccinations, and more.

Now, with rising food and fuel costs due to global events, including the war in Ukraine, President Chartrand and Cabinet recognized that Citizens have been impacted by these costs, along with the continued harm the pandemic has created in our communities. The MMF is investing $5 million in targeted cost of living supplements for Citizens who are trying to make ends meet in these challenging times. Through this six-month initiative that began in October, thousands of Citizens and their families will benefit from the Métis Cost of Living Supplement.

The MMF also announced an investment in seven new food security greenhouses across Manitoba, which will yield an estimated 100,000 pounds of vegetables per year for our Citizens. Through the Food Security Initiative, this network of year-round, food production greenhouses, community gardens, edible forests, and pollinator gardens will produce a variety of traditional fruit, vegetables, and herbs offering fresh and healthy produce to Citizens. It will also reintroduce traditional gardening and preserving practices, knowledge, and education to Red River Métis Citizens of all ages, with a strong focus on Youth.

The MMF has supported Red River Métis Citizens throughout the COVID-19 pandemic through hamper delivery,
emergency funding, testing, vaccinations, and more.

Charitable gifts

Every year, as part of our tradition of sharing and helping others, the MMF extends the hand of friendship to other communities through charitable donations.

As an act of solidarity with our Ukrainian neighbours, friends, and family, the MMF donated $100,000 to Ukraine in March for humanitarian aid in the face of Putin's aggression. The MMF also raised the Ukrainian flag at 335 Main Street and 150 Henry Avenue and our other buildings as part of the Red River Métis Government's expression of caring for our Ukrainian neighbours.

In September, in response to the mass stabbing tragedy at James Smith Cree Nation, the MMF provided support to the Nation in the form of $50,000 for funeral costs, as well as food and supplies.

In the spirit of ensuring every family has a chance to celebrate Christmas, for over 20 years, the MMF has provided support to the Christmas Cheer Board, which has offered hampers and toys to families in need for over 100 years. In December, at the MMF's second annual tree lighting ceremony at 335 Main Street, the MMF kicked off the holiday season and honoured a good cause by presenting $50,000 to the Christmas Cheer Board, which is the largest public donation received by the charity.

The MMF also donated $21,500 to the St. Malo arena for a new ice plant, and $5,000 to Winnipeg's St. Boniface Hospital Foundation.


In December, at the MMF's second annual tree lighting ceremony at 335 Main Street, the MMF kicked off the holiday season and honoured a good cause by presenting $50,000 to the Christmas Cheer Board, which is the
largest public donation received by the charity.

Historic acclamation

In May, the MMF called an election for the positions of MMF President, as well as Vice-President and Regional Executive Officers in each region. The election process ended with unprecedented and historic results. For the third election in a row, President David Chartrand was acclaimed and entered his eighth term as President and leader of the Red River Métis. In a historic first, all incumbent members of Cabinet also returned, having been acclaimed in all seven regions. John Parenteau of the Northwest Region opted not to run, paving the way for Peter Fleming to replace him by acclamation.

This election was also historic as it was the first time that Citizens were going to be allowed to vote, regardless of where they reside today.

In June, the MMF held our inauguration ceremony at the Fort Garry Hotel, presided over by the Honourable Janice C. Filmon, then-Lieutenant Governor of Manitoba. The next day, the MMF held a Cabinet meeting where appointments to the portfolios were made and ratified. New portfolios included Red River Métis Veterans, Traditional Economies, and Environment and Climate Change.

All ministerial mandate letters are on the MMF website, so any interested Citizens can learn more about what's happening in our portfolios by going to mmf.mb.ca/mmf-caucus-cabinet.


In June, the MMF held an inauguration ceremony at the Fort Garry Hotel, following the historic acclamation of all
Cabinet members.

Red River Métis Cultural Activities, Events, and Celebrations

This year saw our Citizens returning to the events and cultural celebrations that our community cherished prior to the pandemic lockdown. With the resurgence of in-person gatherings this year, we still preserved the virtual option for those who could not attend in person, but wanted to participate. Some of our biggest events of 2022 included:

  • Louis Riel Day Scavenger Hunt
  • Victory at Frog Plain Commemoration
  • Indigenous Day in Selkirk
  • Métis Night with the Goldeyes
  • Ste. Madeleine Métis Days
  • Youth and Elders Conference
  • Red River Métis Veterans Department Presents Indigenous Veterans Day
  • Louis Riel Commemoration Ceremony
  • Lighting up the Heart of the Homeland
  • Christmas at Portage and Main on CTV

Our Nation, along with dignitaries and representatives from other levels of government, came together at Louis Riel's gravesite on November 16, 2022, to celebrate his remarkable life and legacy on the 137th anniversary of his execution.

Education

The MMF has been working for years to address the gap in education for the Red River Métis, and 2022 built on progress toward advancing education outcomes for Red River Métis students. In the 2021-2022 fiscal year, the MMF awarded 881 Red River Métis students up to $5,000 each to put towards post-secondary education costs. Post-secondary education students funded through Métis Employment & Training and the Post-Secondary Education Support Program are also eligible to receive $75 per month from October 2022 to March 2023 through our recently announced Métis Cost of Living Supplement.

To ensure Citizens have access to Red River Métis-specific supports in their studies, we have also begun implementing Métis Inclusion Coordinators in post-secondary institutions across Manitoba. Métis Inclusion Coordinators offer guidance to Red River Métis students, plan cultural and community building events, help our students apply for Citizenship, assist them with accessing our tuition support programs, and direct them to any other MMF and/or post-secondary institution supports and resources they may need.

We have also started to create a pilot project to support K-12 students in The Pas Region with the aim to improve educational outcomes and prepare them for post-secondary opportunities. We are looking forward to expanding this project to other Regions to offer our K-12 students a strong foundation on which to continue their lifelong learning journey.

Métis Child and Family Services

Métis Child and Family Services (MCFS) has been working diligently to support kids as they age out of the system, and to get justice for our kids in care. Last year, a multi-million-dollar lawsuit was brought against the province by 15 Indigenous Child and Family Services Agencies for misuse of the Children's Special Allowance.

In May, the Manitoba judicial system decided that the misappropriation of benefits for children in care was unconstitutional and discriminatory against Indigenous foster children. In August, the provincial government made the decision to abide by the court ruling to return Children's Special Allowance resources to the children.

This was a long and hard-fought battle for MCFS, along with other Indigenous child welfare organizations. The funds received by MCFS as a result of this case will be held in trust for our kids until they age out of the system. The MMF will continue to take a strong stand against any actions that result in financial harm to our kids in care, by whatever means necessary. 

In addition, we are pleased to announce that all children in ongoing care have had Registered Education Savings Plans created for their future use. The importance of education in breaking the cycle of poverty, which affects so many families we are involved with, cannot be understated.


The MMF has continued to work diligently so that our Harvesters can participate in our traditional practices without fear of harassment and unjust prosecution. 

Harvesting rights

The MMF stands ready to protect our Citizens' inherent right to harvest. The MMF has continued to work diligently so that our Harvesters can participate in our traditional practices without fear of harassment and unjust prosecution. 

In August 2022, the Provincial Court of Manitoba granted an Order, on consent of defence counsel and Manitoba Prosecutions, to release the firearms that were seized from three Red River Métis Harvesters. The Red River Métis Citizens were harvesting with MMF Conservation Moose Tags under the MMF's 2021-2022 Moose Conservation Harvesting Initiative, which aims to protect the Métis collective rights in the Duck and Porcupine Mountains. On December 13, 2021, the MMF filed a Statement of Claim in the Manitoba Court of King's Bench. The Statement of Claim asked, among other things, the Court to declare that the Red River Métis have collective rights in the Duck and Porcupine Mountains to hunt for food and domestic use, including social and ceremonial purposes; and, that sections of the Province's Moose Conservation Closure Regulation constitute an unjustifiable infringement of the section 35 Aboriginal Rights of the Red River Métis and therefore have no force or effect - meaning the regulations do not apply.

In October 2022, the MMF announced the reopening of the Duck and Porcupine Mountains for the limited harvest of bull moose through the third annual Moose Conservation Harvesting Initiative. This initiative was the first of its kind in Manitoba, and has resulted in safe and successful moose harvests over the past two years.

Looking ahead

As the National Government of the Red River Métis, we will continue to advance the rights of all Red River Métis Citizens regardless of where you reside. As successors to Louis Riel's legacy, your Red River Métis Government will continue to fight against identity theft to protect the true and historic Red River Métis.

As always, the MMF has your back. We continue to work collaboratively with the federal government in a nation-to-nation, government-to-government relationship. We have been negotiating on a modern-day treaty, which will soon go to Parliament. Your Red River Métis Government is also working to settle our land claim, which we expect to have completed by the end of this fiscal year. We will continue to ensure our voices are heard at the municipal, provincial, and federal levels.

As we enter a new year, your Red River Métis Government is steadfast in our support for our Citizens as we continue to gain traction as economic leaders and move towards meaningful healing and reconciliation. Most of all, we will continue to remain accountable to you, our Citizens. Stay tuned in the new year for even more exciting announcements to come.


Rétrospective de l'année 2022 de la Fédération Métisse du Manitoba

La FMM, gouvernement national des Métis de la rivière Rouge, a travaillé pendant plus d'un demi-siècle pour renforcer cette nation véritable et historique. Dans la foulée des axnnées réussies d'autonomie gouvernementale et de prospérité économique, on a assisté en 2022 à la continuation de la relance culturelle dans notre nation. Nos voix gagnent en force, nos citoyens ne cessent d'augmenter en nombre et nous nous éloignons tranquillement de l'époque à laquelle on nous appelait « le peuple oublié du Canada ».

Cette année, nous avons pris de nouvelles mesures pour réduire les impacts de la colonisation, grâce à des efforts historiques pour rencontrer des Métis de la rivière Rouge au-delà des frontières coloniales. Nous avons ainsi réaffirmé notre rôle en tant que moteur économique de l'Ouest et uni les nations autochtones à l'échelle internationale par le commerce et l'amitié. Les Métis de la rivière Rouge ont également fait de nouvelles démarches en vue de la réconciliation et du renouvellement de notre relation historique avec l'Église catholique, dans le cadre d'une rencontre historique avec le pape François et notre délégation, qui comprenait des survivants de pensionnats et d'externats et leurs familles.

Nos anciens nous disent toujours qu'il faut savoir d'où l'on vient pour savoir où l'on va. C'est pourquoi il est important de réfléchir à nos moments importants de 2022 :

L'objectif des séances « Au-delà des frontières » dans l'ensemble de la patrie était de créer des liens avec les citoyens et de découvrir directement leur opinion sur la façon dont ils aimeraient être représentés, en plus de prendre connaissance de leurs priorités.

Groupe de travail Au-delà des frontières

Dans un virage important pour nous réapproprier notre identité de Métis de la rivière Rouge, la FMM a rencontré des citoyens à l'extérieur de la province coloniale et même des frontières internationales. Il s'agissait d'une étape importante pour changer notre façon de penser en nous éloignant de l'idée des frontières qui ont été imposées à notre peuple par le Canada, et d'un retour à l'état de notre nation à sa naissance - sans frontières, mais unie par notre histoire, notre culture et notre identité partagées.

Plus tôt cette année, la FMM a formé le groupe de travail Au-delà des frontières, composé de l'ambassadeur de la FMM, d'un représentant élu, d'un jeune, d'une représentante d'Infinity Women et d'un conseiller juridique de la FMM. Leur mandat était de collaborer avec nos citoyens et autres patriotes qui comprennent que la FMM est le gouvernement national des Métis de la rivière Rouge et le protecteur et défenseur de l'identité distincte de notre nation.

L'objectif des séances « Au-delà des frontières » dans l'ensemble de la patrie était de créer des liens avec les citoyens et de découvrir directement leur opinion sur la façon dont ils aimeraient être représentés, en plus de prendre connaissance de leurs priorités. Les séances ont eu lieu dans la patrie des Métis de la rivière Rouge et dans les villes à forte concentration de citoyens métis de la rivière Rouge entre juin et septembre 2022. Le groupe de travail a été bien accueilli et a même fait l'objet d'une ovation debout pour le président David Chartrand lors de la réunion inaugurale à Calgary. La FMM prévoit tenir d'autres séances Au-delà des frontières en 2023 et continuera de travailler avec les ministères de la FMM et les sociétés affiliées pour mettre en œuvre d'autres programmes et services pour nos citoyens au-delà des frontières.

Au début de l'année, le Bureau central d'inscription a lancé une nouvelle application en ligne de citoyenneté et de chasse et pêche, qui permet aux demandeurs du Manitoba, de partout au Canada et même à l'échelle internationale de faire une demande de carte de citoyenneté en ligne. Depuis, la FMM a reçu des milliers de demandes de citoyenneté provenant de Métis de la rivière Rouge qui habitent à l'extérieur des limites provinciales du Manitoba, qui veulent rentrer chez eux et être représentés par leur gouvernement des Métis de la rivière Rouge.

À la dernière assemblée générale annuelle (AGA), le président Chartrand a annoncé qu'au cours des derniers mois, nous avons constaté une augmentation de 30 % du nombre de personnes de l'extérieur du Manitoba qui voulaient obtenir leur carte de citoyenneté.

Désireux de nouer un dialogue avec leur gouvernement des Métis de la rivière Rouge et à mettre en pratique la tradition fondamentale de notre riche histoire démocratique, des citoyens de l'ensemble de la patrie se sont joints à l'AGA sur Zoom, certains s'étant rendus à Winnipeg depuis la Colombie-Britannique, l'Alberta, la Saskatchewan ou les États-Unis.

Les Aroaco, nation autochtone en Colombie, ont baptisé le David Chartrand Executive Centre en l'honneur du président de la FMM, David Chartrand, afin de souligner ses efforts pour soutenir les entreprises autochtones, pour fournir de l'aide humanitaire et pour promouvoir le commerce équitable entre nations.

Relations inter-nations et internationales

Le développement du commerce inter-autochtone dans toute la patrie des Métis de la rivière Rouge, ainsi qu'à l'échelle internationale avec les peuples autochtones de la Colombie et du Pérou, est l'une des façons dont nous investissons dans le bien-être économique à long terme de la Nation. Le droit de nous gouverner, le droit de créer des perspectives économiques pour notre nation et le droit de déterminer nos propres partenaires commerciaux sont tous des éléments clés de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones (DNUDPA). 

À la tête de cette responsabilité, Clément Chartier, ambassadeur pour les relations internationales et inter-nations, a représenté les Métis de la rivière Rouge à l'échelle mondiale aux réunions cette année, y compris l'Instance permanente des Nations Unies sur les questions autochtones, la deuxième réunion des leaders autochtones des Amériques et l'Assemblée générale de l'Organisation des États américains. La FMM a également organisé un sommet virtuel des peuples autochtones des Amériques afin de discuter de l'exclusion des peuples autochtones du neuvième Sommet des Amériques. Dans le cadre de son plaidoyer, l'ambassadeur Chartier a comparu devant le Comité permanent des affaires autochtones et du nord de la Chambre des communes pour discuter du projet de loi C-29, Loi prévoyant la constitution d'un conseil national de réconciliation.

En septembre, une délégation de la FMM a rencontré des gouvernements autochtones et non autochtones, en Californie. Pendant la mission commerciale, les Métis de la rivière Rouge ont été invités à l'hôtel de ville par la Ville de Los Angeles et sont devenus la première nation autochtone du Canada à être officiellement reconnue par la Ville. Le voyage visait à discuter du commerce entre nations autochtones et à examiner les possibilités économiques et de partenariats en Californie.

La FMM travaille également avec des nations autochtones en Colombie à des partenariats économiques qui mèneront à la prospérité de l'éducation, à la préservation de la culture et à la durabilité à long terme. Le président Chartrand a prononcé un discours d'ouverture en octobre lors du World Indigenous Business Forum à Villavicencio, en République de Colombie, qui a été accueilli chaleureusement par des représentants des nations autochtones du monde entier.

De plus, le peuple de la communauté Aroaco en Colombie a rendu hommage au président Chartrand lors de l'ouverture du David Chartrand Business Centre, en reconnaissance de ses efforts pour soutenir les entreprises autochtones, pour appuyer les efforts humanitaires et pour promouvoir le commerce équitable entre les nations en Colombie. Le Centre comprend un espace de réunion extérieur, un bâtiment pour l'hébergement et une usine de production de produits traditionnels comme le cacao, la panela et le café. Le drapeau de la FMM et le drapeau national des Métis de la rivière Rouge seront hissés au Centre comme symboles de la relation entre la communauté Aroaco et les Métis de la rivière Rouge.

Le président Chartrand est également devenu le premier non-Colombien à recevoir l'ordre de la démocratie Lanza Llandera de l'Assemblée de Meta en Colombie. Il a été nommé pour son leadership par la société colombienne d'origine ancestrale et de développement, grâce à laquelle il a réussi à améliorer les conditions de vie des communautés autochtones de Colombie.

Il y a des valeurs communes qui sont partagées entre toutes les nations autochtones : un solide dévouement au territoire sur lequel nos ancêtres vivaient et à la gérance et à la conservation de ce territoire pour les générations à venir. Les peuples autochtones souffrent tous des effets de la colonisation, et votre gouvernement des Métis de la rivière Rouge continuera de travailler pour fournir du soutien aux citoyens et aux partenaires autochtones afin d'assurer une sécurité durable.


En avril, la FMM a envoyé une délégation d'aînés et de gardiens du savoir, de survivants des pensionnats et de jeunes métis de la rivière Rouge, accompagnés d'un petit groupe d'évêques, en pèlerinage inoubliable pour rencontrer Sa Sainteté, le pape François, à Rome.

Une relation renouvelée avec l'Église catholique

L'année dernière, les Métis de la rivière Rouge ont trouvé la voie à suivre pour renouer avec l'Église catholique.

En avril, la FMM a envoyé une délégation d'aînés et de gardiens du savoir, de survivants des pensionnats et de jeunes métis de la rivière Rouge, accompagnés d'un petit groupe d'évêques, en pèlerinage inoubliable pour rencontrer Sa Sainteté, le pape François, à Rome.

La rencontre historique était la première avec un peuple autochtone du Canada depuis que Sa Sainteté a présenté des excuses pour les torts causés par les systèmes de pensionnats et d'externats dans notre pays. Sous le thème « cap sur l'avenir : de la réconciliation au renouveau », la rencontre a suscité des discussions sur l'espoir, la guérison et la revitalisation. Les délégués ont parlé de leurs propres expériences, tout en partageant le message collectif de la Nation exprimant une volonté de renouveler la relation de longue date. Sa Sainteté le pape François a serré la main des 55 délégués, leur a demandé pardon et a exprimé de la honte pour la maltraitance subie dans les pensionnats et les externats. Il a également présenté à la délégation un rameau d'olivier en laiton signifiant une main d'amitié tendue aux Métis de la rivière Rouge, tandis que nous marchons ensemble vers la réconciliation, la revitalisation et la création d'espoir. Ce rameau d'olivier sera exposé dans notre Centre du patrimoine, dont l'ouverture est prévue en 2025.

Quelques mois plus tard, en juillet, plus de 100 aînés, survivants, gardiens du savoir et jeunes ont formé une délégation de Métis de la rivière Rouge, qui a traversé les Prairies en autobus pour se rendre à Maskwacis, en Alberta, afin d'entendre les excuses historiques du Pape en terre canadienne. Ce voyage a aidé les participants métis de la rivière Rouge à progresser dans leurs parcours de guérison et a renforcé la relation de notre nation avec l'Église.

Le président Chartrand, accompagné d'Andrew Carrier, survivant des pensionnats et ministre des survivants des pensionnats et des externats de la FMM, a également assisté à un événement avec Sa Sainteté à Québec, à la résidence du gouverneur général à la Citadelle de Québec.

En août, la FMM a participé au pèlerinage annuel historique au site sanctuaire et grotte de Saint-Malo, en l'honneur de l'Assomption de Marie, mère de Jésus Christ. C'était la première fois en deux ans que le pèlerinage annuel se produisait. Des archevêques, des prêtres, des membres du Cabinet de la FMM et des paroissiens se sont rassemblés à la grotte pour célébrer une messe organisée par la paroisse catholique Blessed Margaret. Le président Chartrand a présenté une nouvelle croix faite en bois de rose précieux de la terre sainte de Jordanie, ainsi qu'une statue de Jésus.


En juin, la FMM s'est jointe à d'autres gouvernements autochtones et à la province pour rendre hommage aux survivants des pensionnats de la Première Nation Long Plain.

Pensionnats et externats

En plus de la rencontre historique avec le Pape, des progrès concrets ont été faits pour investir dans la guérison de nos familles qui ont perdu leurs êtres chers et qui ont subi des torts en raison des systèmes de pensionnats et d'externats.

En juin, la FMM s'est jointe à d'autres gouvernements autochtones et à la province de la Première Nation de Long Plain pour rendre hommage aux survivants des pensionnats. Au cours de l'événement Honouring Our Children, le Conseil des Premières Nations, des Inuits et des Métis de la rivière Rouge, accompagné du gouvernement du Manitoba, a annoncé l'attribution de 2,5 millions de dollars aux gouvernements et aux organismes autochtones pour aider à élaborer des approches dirigées par des Autochtones afin de trouver et de commémorer les enfants disparus et de promouvoir la guérison collective et l'action conciliatoire. Le financement alloué au gouvernement des Métis de la rivière Rouge sera versé à notre programme Pekeywaytahihnan nutr zanfaan leur zisprii (nous ramenons l'esprit de nos enfants à la maison), qui nous aidera dans notre travail de recherche de nos enfants disparus.

En septembre, le président Chartrand et l'honorable Marc Miller, ministre des Relations Couronne-Autochtones, ont annoncé un financement de plus de 1,4 million de dollars pour les exercices financiers de 2022 à 2024 afin de soutenir le programme. La FMM travaille à la création d'un comité de survivants pour guider les initiatives futures, la collecte de connaissances, la consultation des archives, l'engagement communautaire et les plans de commémoration. Ce processus communautaire permettra à la FMM d'entreprendre ce travail à sa manière, en tenant compte de notre culture et de nos besoins communautaires, et fait partie du cadre intergouvernemental entre la FMM et le gouvernement du Canada.

En août, le Canada a écrit une nouvelle page d'histoire lorsqu'il a hissé le drapeau des survivants sur la Colline du Parlement pour rendre hommage aux survivants des pensionnats. Jimmy Durocher, un survivant métis de la rivière Rouge qui a étudié au pensionnat de l'Île-à-la-Crosse dans le nord de la Saskatchewan, a parlé de l'importance du drapeau pendant la cérémonie. L'équipe du portefeuille des pensionnats et des externats milite également en faveur d'un monument national à Ottawa pour rendre hommage aux survivants des pensionnats et des externats.

Rafle des années 60

Poursuivant sur la voie de la guérison, le ministère de la Rafle des années 60, créé en 2021, a connu une croissance au cours de la dernière année pour créer des programmes et des services par l'entremise du Centre de bien-être de la rafle des années 60. Le Ministère est en train d'élaborer des services de rapatriement et de soutien mental et émotionnel, ainsi que des programmes culturels. Nous sommes également en train d'élaborer notre stratégie juridique pour nous rapprocher d'un règlement et d'une réconciliation pour les survivants métis de la rivière Rouge. En mai 2022, le Ministère a lancé des séances de causerie (Kitchen Table Talk), où les survivants se sont réunis pour renouer avec leur communauté et discuter de sujets importants liés à leur parcours de guérison.

Les membres du Cabinet de la FMM étaient présents en août pour célébrer le dévoilement d'une nouvelle pièce de la Monnaie royale canadienne en l'honneur des Métis de la rivière Rouge. La pièce de monnaie, qui fait partie de la série « Générations » de la Monnaie royale canadienne, raconte l'histoire des Métis de la rivière Rouge à travers les motifs complexes de perlage de l'artiste métisse de la rivière Rouge Jennine Krauchi.

Soutien aux entrepreneurs et aux microentreprises

Les Métis de la rivière Rouge sont reconnus comme moteur économique du Nord-Ouest, principalement en raison de notre esprit d'entreprise en tant que trappeurs et commerçants de fourrures.

Grâce à des subventions et à des prêts aux entreprises, à des plans d'affaires, à des occasions de réseautage et plus encore, la FMM a également soutenu les entrepreneurs, les propriétaires d'entreprises, les artisans, les pêcheurs, les agriculteurs et les éleveurs de la communauté des Métis de la rivière Rouge.

Franchissant une autre étape vers la réconciliation économique, la FMM a investi dans la relance des économies traditionnelles, en soutenant le développement de microentreprises créées par des citoyens. En février, la FMM a annoncé un investissement d'un million de dollars dans le commerce des fourrures grâce à la création d'une nouvelle entreprise de fourrures. Par l'entremise de cette entreprise, des fourrures et des peaux seront achetées auprès de trappeurs et de chasseurs métis de la rivière Rouge à un prix supérieur au marché et vendues à des artistes et artisans citoyens qui pratiquent des métiers traditionnels comme la fabrication de mocassins et la création de perlage floral. En établissant la Red River Métis Fur Company et en achetant des fourrures et des peaux à bon prix, nous pouvons appuyer une approche responsable et axée sur la conservation du piégeage qui aide les citoyens chasseurs à gagner un revenu durable pour leurs efforts de chasse, tout en préservant l'équilibre de notre population faunique.

Dans le cadre du soutien de la FMM des artisans métis de la rivière Rouge, les membres du Cabinet de la FMM étaient présents en août pour célébrer le dévoilement d'une nouvelle pièce de la Monnaie royale canadienne en l'honneur des Métis de la rivière Rouge. La pièce de monnaie, qui fait partie de la série « Générations » de la Monnaie royale canadienne, raconte l'histoire des Métis de la rivière Rouge à travers les motifs complexes de perlage de l'artiste métisse de la rivière Rouge Jennine Krauchi. Le dessin comprend une gravure d'un motif floral de perlage original, ainsi que des éléments en michif.

En mai, la Louis Riel Capital Corporation (LRCC), une société affiliée de la FMM qui a pour mission d'aider les entreprises de Métis de la rivière Rouge à réussir, a lancé le Métis Women Entrepreneurship Program. Par l'intermédiaire de l'institution de crédit appartenant à des Métis de la rivière Rouge, le programme offre du financement commercial pour aider les femmes métisses à démarrer ou à développer leur entreprise. Grâce à une collaboration avec Infinity Women Secretariat, le Métis Women Entrepreneurship Program offre des ateliers continus et des occasions de réseautage pour les Métisses de la rivière Rouge de tous les âges en affaires, quel que soit le niveau de développement de leur entreprise.

En mars, la LRCC a mis fin à son plus long programme de soutien lié à la pandémie, le MMF COVID-19 Business Support Program. Ce programme a permis d'offrir près de 8 millions de dollars en subventions à plus de 600 entreprises, y compris des artisans, des musiciens, des pêcheurs, des éleveurs et des agriculteurs, pour les aider à poursuivre leurs activités pendant la pandémie.


En septembre, la FMM a ouvert le Centre Jean Desrosiers à Saint-Malo. Baptisé en l'honneur du regretté membre du Cabinet du même nom, le Centre a été utilisé pour les réunions, les événements et les programmes de la FMM.

Développement économique

Cette année, on a enregistré une croissance soutenue des terres et du parc immobilier de la FMM, qui dépasse maintenant plus de 150 titres de propriété, soit 800 acres de terrain, d'une valeur évaluée à plus de 65 millions de dollars. Les acquisitions foncières comprennent des terres au mont Duck et au nord de la région d'Entre-les-lacs et aux alentours pour les camps de jeunes et les activités de chasse et pêche des Métis de la rivière Rouge. Des biens à Winnipeg ont également été achetés pour soutenir des initiatives spéciales de logement et des projets commerciaux. De plus, le Lake Manitoba Resort à Saint-Laurent - qui comprend un terrain de golf de neuf trous, un restaurant de pavillon et 79 terrains de camping saisonniers à louer - ouvrira en 2023.

Au cours des trois prochaines années, la FMM consacrera plus de 178 millions de dollars à la croissance continue grâce au logement, aux soins de santé, à un hôtel et centre de villégiature, à l'expansion des pharmacies et plus encore.

La FMM, dont le mandat est d'assurer un accès plus facile aux programmes et aux services aux citoyens à proximité de leur lieu de résidence, a organisé une grande ouverture en mai pour un nouveau bureau satellite régional pour la région The Pas à Flin Flon.

En septembre, la FMM a également ouvert le Centre Jean Desrosiers à Saint-Malo. Baptisé en l'honneur du regretté membre du Cabinet du même nom, le Centre sera utilisé pour les réunions, les événements et les programmes de la FMM.

En décembre, la FMM a célébré l'ouverture du bureau régional du Nord-Ouest, un établissement à la fine pointe de la technologie qui accueillera plus de 100 employés pour aider les citoyens en ce qui concerne les programmes et services. L'immeuble hébergera également notre deuxième pharmacie MEDOCare, qui ouvrira au public au cours de la nouvelle année.

Logement et gestion immobilière

Cette année, la FMM a fait progresser de nombreux projets d'habitation, ce qui a permis d'obtenir plus d'emplois pour les entrepreneurs métis de la rivière Rouge et d'autres retombées économiques. Cette activité démontre que nous sommes en train de développer rapidement notre capacité de fournir des solutions économiques aux problèmes d'infrastructure et de logement d'aujourd'hui.


En mai, la FMM a commencé les travaux de construction d'un complexe moderne de 49 logements pour personnes âgées à Selkirk. Le complexe de 14,8 millions de dollars offrira un logement abordable pour les aînés et les personnes âgées, ainsi que 8 250 000 pi2 de locaux commerciaux pour des bureaux, des boutiques et une pharmacie.

Au début de l'année, la FMM a reçu plus de 3,4 millions de dollars dans le cadre de l'Initiative pour la création rapide de logements du gouvernement fédéral pour convertir l'immeuble situé au 670, rue Main en 20 logements. L'immeuble offrira des services directs et des services de soutien complets aux citoyens sans abri ou à risque de le devenir d'ici au début de 2023. En mars, la FMM a ouvert le nouveau centre de services rapides au 550, avenue Selkirk, qui servira de bureau de réception d'ici à ce que les citoyens soient déménagés au 670, rue Main. Pendant l'été, plus de 100 personnes ont reçu de l'aide par l'entremise de nos services rapides, 29 logements ayant été obtenus et quatre expulsions ayant été évitées. Un plus grand nombre de citoyens ont reçu des services d'aide sous forme de nourriture et d'aide au revenu, tandis que d'autres ont reçu des trousses de démarrage, y compris des meubles et des articles essentiels pour la maison.

En mai, la FMM a commencé les travaux de construction d'un complexe moderne de 49 logements pour personnes âgées à Selkirk. Le complexe offrira un logement abordable pour les anciens et les personnes âgées, ainsi que 8 250 pi2 de locaux commerciaux pour des bureaux, des boutiques et une pharmacie. Le complexe de 14,8 millions de dollars servira de plan d'action pour un immeuble à venir sur la route Henderson à Winnipeg, que la FMM a acquis cette année.

En août, la FMM et le gouvernement fédéral se sont réunis pour réitérer leur promesse de financer des projets d'habitation dans la patrie des Métis de la rivière Rouge. L'honorable Marc Miller, ministre des Relations Couronne-Autochtones, a annoncé un investissement de 31,5 millions de dollars par rapport au budget de 2022 au cours des sept prochaines années pour les priorités de logement des Métis de la rivière Rouge. Ce financement s'ajoute à l'enveloppe budgétaire de 125 millions de dollars sur 10 ans en 2018. La FMM est ravie que le gouvernement fédéral reconnaisse qu'il est essentiel d'avoir accès à un logement sûr et abordable pour améliorer la santé et les résultats sociaux des peuples autochtones et assurer un avenir solide à leurs communautés et à leurs enfants. 

La FMM a également ouvert des résidences pour personnes âgées à Binscarth et à Saint-Ambroise, et est en train d'organiser l'hébergement des familles qui se rendent en ville pour obtenir des services médicaux, ainsi que pour les jeunes qui ne sont plus pris en charge en raison de leur âge. Parmi les autres projets en cours, mentionnons une communauté de logements intergénérationnels à The Pas, un sixplex à Saint-Boniface, et un projet proposé dans la communauté de Saint-Georges pour loger les aînés et les familles.

La FMM offre également aux citoyens un soutien au logement dans le cadre du Home Enhancement Loan Program, qui prévoit une somme de 18 000 $ à 25 000 $ pour les réparations d'urgence et les rénovations visant à améliorer les maisons existantes. À l'heure actuelle, plus de 690 maisons sont en construction, 10,6 millions de dollars ont été alloués et la FMM a reçu plus de 1 500 demandes dans le cadre du programme.

L'un des programmes qui connaissent la croissance la plus rapide pour les citoyens est notre programme d'achat d'une première maison, qui a aidé plus de 750 familles de Métis de la rivière Rouge à acheter une nouvelle maison. À ce jour, plus de 1 200 demandes ont été présentées et plus de 10,2 millions de dollars ont été versés. À la suite de ces achats, plus de 350 emplois ont été créés, plus de 163 millions de dollars en prêts hypothécaires ont été utilisés et l'impact économique total se chiffre à des centaines de millions de dollars.


En novembre, la FMM a célébré la grande ouverture de la garderie Elbert Chartrand, un centre de 40 places à l'intention des nourrissons et des enfants d'âge préscolaire, qui offrira des programmes de qualité adaptés à la culture aux enfants métis de la rivière Rouge à Swan River.

Apprentissage et garde des jeunes enfants

Afin de soutenir les enfants métis de la rivière Rouge et de susciter leur fierté à l'égard de leur héritage, le ministère de l'Apprentissage et de la Garde des jeunes enfants continue d'accroître notre capacité d'offrir des programmes culturels par le biais d'un certain nombre d'initiatives, y compris des garderies. Nous avons alloué 30 millions de dollars en capital pour créer 700 nouvelles places en garderie dans la patrie des Métis de la rivière Rouge d'ici 2025. Chaque garderie offre des services aux familles de nos communautés et des régions environnantes et s'inscrit dans notre croissance économique grâce à 250 possibilités d'emploi.

Parmi ces initiatives, mentionnons les suivantes : la grande ouverture du Li Pchi Pwayson School Age Centre, un centre de 30 places qui s'adresse à nos enfants de la maternelle à la 6e année; et l'inauguration des travaux pour Li Pchi Pwayson, une garderie de 40 places qui s'adresse aux nourrissons et aux enfants d'âge préscolaire - tous les deux à Saint-Laurent. Les deux garderies emploieront jusqu'à 17 professionnels de la garde d'enfants et offriront des programmes qui célèbrent la culture, la langue et le patrimoine des Métis de la rivière Rouge. La FMM a également célébré la grande ouverture de la garderie Elbert Chartrand, un centre de 40 places à l'intention des nourrissons et des enfants d'âge préscolaire, qui offrira des programmes de qualité adaptés à la culture aux enfants métis de la rivière Rouge à Swan River. C'est la huitième nouvelle garderie à être annoncée jusqu'à maintenant, et d'autres sont à venir.

Priorité à la durabilité

La durabilité demeure une priorité absolue pour la FMM. Nous avons entrepris des initiatives qui englobent l'installation de bornes de recharge pour véhicules électriques dans chacune des garderies du gouvernement des Métis de la rivière Rouge à l'échelle de la province, un engagement à planter deux millions d'arbres dans la patrie des Métis de la rivière Rouge, la représentation de notre nation lors de conférences internationales sur le changement climatique - comme la réunion de la biodiversité du GTCNL de l'ONU au Kenya et la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP27) en Égypte - ainsi que le programme Métis Environmental Leaders of Tomorrow, qui offre aux jeunes l'occasion d'en apprendre davantage sur le changement climatique.

La FMM s'est également associée à Efficacité Manitoba pour intégrer des mesures d'économie d'énergie dans les foyers des Métis de la rivière Rouge. Le programme Métis Energy Efficiency Offers permet aux citoyens de bénéficier de rénovations abordables et écoénergétiques pour leur domicile et leur entreprise.

Des économies d'énergie considérables seront réalisées dans le cadre du projet actuel de modernisation de réseau d'électricité au siège social de la FMM. Le projet de 8,2 millions de dollars au 150, avenue Henry permettra d'apporter des améliorations aux bâtiments et des modifications aux systèmes mécaniques et électriques afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

En décembre, Dan Vandal, ministre des Affaires du Nord, a annoncé un engagement de plus de 1,4 million de dollars à la FMM pour la formation de conseillers en énergie de groupes sous-représentés comme les Métis de la rivière Rouge. Le financement soutiendra les activités de formation, de mentorat et de perfectionnement visant à augmenter le nombre de conseillers en énergie. 

Des économies d'énergie considérables seront également réalisées dans le cadre du projet actuel de modernisation de réseau d'électricité au siège social de la FMM. Le projet de 8,2 millions de dollars au 150, avenue Henry permettra d'apporter des améliorations aux bâtiments et des modifications aux systèmes mécaniques et électriques afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Le projet comprend également l'installation de panneaux solaires, le remplacement de fenêtres et des améliorations à l'enveloppe et aux systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation du bâtiment.

Assemblées générales annuelles

La FMM a fait des progrès à l'égard d'une partie fondamentale de sa structure de gouvernance en organisant deux assemblées générales annuelles au cours de la dernière année, à Assiniboia Downs et en ligne.

La première AGA, qui a eu lieu en mars, était la première AGA en personne depuis le début de la pandémie. Environ 2 000 citoyens et délégués métis de la rivière Rouge y ont assisté, tandis que 1 230 délégués de partout au Manitoba ont participé virtuellement, et plus de 1 400 téléspectateurs ont regardé la conférence sur la page YouTube de la FMM.

En plus de faire progresser notre constitution et de rendre compte de nos progrès pour devenir le moteur économique de l'Ouest comme nous l'avons fait auparavant, la FMM a fait une annonce importante lors de cet événement sur l'évolution de notre programme de soins de santé propres aux Métis, grâce à la création d'unités de soins infirmiers mobiles. Ces fourgonnettes peuvent se rendre dans nos villages plus petits et plus éloignés, où l'accès aux services de soins de santé peut être difficile. Elles fourniront des vaccins, des tests de dépistage du diabète, des soins des pieds et d'autres services vitaux.

Le président Chartrand a fait le point sur la relation de nation à nation avec le gouvernement fédéral, y compris les négociations sur les revendications territoriales. Il a également annoncé le début des négociations avec le Canada concernant la législation sur la santé propre aux Métis, une percée critique pour les Métis de la rivière Rouge, qui ont le taux le plus élevé de maladies chroniques au Manitoba.

La FMM a fait des progrès à l'égard d'une partie fondamentale de sa structure de gouvernance en organisant deux assemblées générales annuelles au cours de la dernière année, à la fois à Assiniboia Downs et en ligne.

Richard Genaille, ministre des Sports et de la Jeunesse de la FMM, a également annoncé un partenariat avec le Manitoba Aboriginal Sports & Recreation Council (MASRC) pour un championnat national de hockey autochtone (NAHC) à Winnipeg en mai 2023. Il a remis un chèque de 50 000 $ à la directrice générale du MASRC, Mel Whitesell, un montant qui sera versé au championnat. Ce don fait partie de l'investissement de la FMM dans le développement des sports professionnels et structurés pour les jeunes Métis. En mai de cette année, les Métis de la rivière Rouge ayant bénéficié de l'appui du Believe Athletic and Artistic Support Program du ministère de l'Emploi et de la Formation des Métis, l'équipe féminine du Manitoba a remporté la médaille d'or au NAHC à Membertou, en Nouvelle-Écosse.

Lors de la deuxième AGA, qui a eu lieu en octobre, plus de 3 000 citoyens se sont rassemblés dans la salle principale pour entendre le ministre des Affaires du Nord Dan Vandal annoncer la contribution du Canada de 23,1 millions de dollars au futur Centre du patrimoine des Métis de la rivière Rouge situé au 335, rue Main, tandis que Heather Stefanson, première ministre du Manitoba, a investi 10 millions de dollars dans la province pour aider à donner vie au Centre du patrimoine. Grâce au Centre du patrimoine, les visiteurs apprendront comment les Métis de la rivière Rouge ont contribué à intégrer l'Ouest au Canada il y a seulement 153 ans, confirmant que les Métis de la rivière Rouge sont à l'origine et au cœur de la nation métisse.

Soutien à nos citoyens

La FMM a appuyé les citoyens métis de la rivière Rouge tout au long de la pandémie de COVID-19 grâce à la livraison de denrées, au financement d'urgence, aux tests de dépistage, aux vaccins et plus encore.

Maintenant, compte tenu de la hausse des coûts de la nourriture et du carburant en raison des événements mondiaux, y compris la guerre en Ukraine, le président Chartrand et le Cabinet ont reconnu que les citoyens ont été touchés par ces coûts, ainsi que les torts continus causés par la pandémie dans nos communautés. La FMM investit 5 millions de dollars dans des suppléments de subsistance pour les citoyens qui ont du mal à joindre les deux bouts en cette période difficile. Grâce à cette initiative de six mois qui a débuté en octobre, des milliers de citoyens et leurs familles profiteront du supplément sur le coût de la vie des Métis.

La FMM a également annoncé un investissement dans sept nouvelles serres de sécurité alimentaire dans l'ensemble du Manitoba, ce qui donnera environ 100 000 livres de légumes par année à nos citoyens. Grâce à l'Initiative de sécurité alimentaire, ce réseau de serres de production alimentaire à l'année, de jardins communautaires, de forêts comestibles et de jardins à pollinisateurs produira une variété d'herbes, de fruits, de légumes traditionnels offrant des produits frais et sains aux citoyens. Il réintroduira également des pratiques, des connaissances et des enseignements traditionnels de jardinage et de conservation aux citoyens métis de la rivière Rouge de tous âges, en mettant l'accent sur les jeunes.


La FMM a appuyé les citoyens métis de la rivière Rouge tout au long de la pandémie de COVID-19 grâce à la livraison de denrées, au financement d'urgence, aux tests de dépistage, aux vaccins et plus encore.

Dons de bienfaisance

Chaque année, dans le cadre de notre tradition de partage et d'entraide, la FMM tend une main amicale à d'autres communautés grâce à des dons de bienfaisance.

En guise de solidarité avec nos voisins, amis et membres de la famille ukrainiens, la FMM a fait un don de 100 000 $ à l'Ukraine en mars pour lui fournir de l'aide humanitaire face à l'agression de Poutine. La FMM a également hissé le drapeau ukrainien au 335, rue Main, au 150, avenue Henry, ainsi qu'à nos autres bâtiments, pour exprimer la compassion du gouvernement des Métis de la rivière Rouge envers nos voisins ukrainiens.

En septembre, en réponse au massacre au couteau tragique de la Nation crie James Smith, la FMM a apporté son soutien à la Nation en lui versant 50 000 $ pour les frais funéraires, ainsi que pour la nourriture et les approvisionnements.

Dans le but de s'assurer que chaque famille a la chance de célébrer Noël, depuis plus de 20 ans, la FMM apporte son soutien au Christmas Cheer Board, qui offre des paniers et des jouets aux familles dans le besoin depuis plus de 100 ans. En décembre, lors de la deuxième cérémonie annuelle d'illumination des arbres de la FMM, qui a eu lieu au 335, rue Main, la FMM a lancé la saison des Fêtes et contribué à une bonne cause en remettant 50 000 $ au Christmas Cheer Board, le plus gros don public reçu par cet organisme de bienfaisance.

La FMM a également fait un don de 21 500 $ à l'aréna de Saint-Malo pour une nouvelle usine à glace et 5 000 $ à la Fondation de l'Hôpital Saint-Boniface de Winnipeg.

En décembre, lors de la deuxième cérémonie annuelle d'illumination des arbres de la FMM, qui a eu lieu au 335, rue Main, la FMM a lancé la saison des Fêtes et contribué à une bonne cause en remettant 50 000 $ au Christmas Cheer Board, le plus gros don public reçu par cet organisme de bienfaisance.

Acclamation historique

En mai, la FMM a déclenché une élection pour les postes de président de la FMM, ainsi que de vice-président et de chef régional de la direction dans chaque région. Le processus électoral s'est soldé par des résultats sans précédent et historiques. Pour la troisième élection consécutive, le président David Chartrand a été élu président et chef des Métis de la rivière Rouge par acclamation, son huitième mandat. Tous les députés ont également réintégré leurs fonctions, puisqu'ils ont été réélus par acclamation dans les sept régions, ce qui constitue une première historique. John Parenteau, de la région du Nord-Ouest, a décidé de ne pas se présenter, ce qui a ouvert la voie à Peter Fleming pour le remplacer par acclamation.

Cette élection était également historique, car c'était la première fois que les citoyens pouvaient voter quel que soit leur lieu de résidence actuel.

En juin, la FMM a tenu notre cérémonie d'inauguration à l'hôtel Fort Garry, présidée par l'honorable Janice C. Filmon, ancienne lieutenante-gouverneure du Manitoba. Le lendemain, la FMM a tenu une réunion du Cabinet, au cours de laquelle les nominations aux portefeuilles ont été faites et ratifiées. Les nouveaux portefeuilles comprenaient : Vétérans métis de la rivière Rouge, Économies traditionnelles et Environnement et Changement climatique.

Toutes les lettres de mandat ministériel sont sur le site Web de la FMM. Ainsi, les citoyens intéressés peuvent en apprendre davantage sur ce qui se passe dans nos portefeuilles en consultant le site mmf.mb.ca/mmf-caucus-cabinet.


En juin, la FMM a organisé une cérémonie d'inauguration à l'hôtel Fort Garry, après l'acclamation historique de tous les membres du Cabinet.

Activités culturelles, événements et célébrations des Métis de la rivière Rouge

Cette année, nos citoyens ont repris les événements et les célébrations culturelles que notre communauté adorait avant le confinement pandémique. Malgré la reprise des rassemblements en personne cette année, nous avons toute de même conservé l'option virtuelle pour les personnes qui ne pouvaient pas se déplacer, mais qui voulaient participer. Voici quelques-uns de nos plus grands événements de 2022 :

  • Chasse au trésor du jour de Louis Riel
  • Commémoration de la victoire de la Grenouillère
  • Journée des peuples autochtones à Selkirk
  • Soirée des Métis avec les Goldeyes
  • Journées des Métis de Sainte-Madeleine
  • Conférence des jeunes et des aînés
  • Le ministère des Vétérans métis de la rivière Rouge présente la Journée des vétérans autochtones
  • Cérémonie en hommage à Louis Riel
  • Illumination du cœur de la Patrie
  • Christmas at Portage and Main sur les ondes de CTV

Notre nation s'est rassemblée avec des dignitaires et des représentants d'autres ordres de gouvernement devant la tombe de Louis Riel le 16 novembre 2022, pour célébrer sa vie remarquable et son héritage à l'occasion du 137e anniversaire de son exécution.

Éducation

La FMM s'efforce depuis des années de combler les lacunes d'éducation des Métis de la rivière Rouge, et l'année 2022 a continué les progrès en vue d'améliorer les résultats scolaires des étudiants métis de la rivière Rouge. Au cours de l'exercice financier 2021-2022, la FMM a octroyé à 881 étudiants métis de la rivière Rouge jusqu'à 5 000 $ chacun pour payer leurs frais d'études postsecondaires. Les étudiants de niveau postsecondaire dont les études sont financées par l'entremise du Programme d'emploi et de formation des Métis et du Programme de soutien aux études postsecondaires sont également admissibles à recevoir 75 $ par mois d'octobre 2022 à mars 2023 grâce à notre supplément de subsistance pour les Métis, annoncé récemment.

Afin de nous assurer que les citoyens ont accès à des soutiens aux études des Métis de la rivière Rouge, nous avons également commencé à mettre en œuvre des coordonnateurs de l'inclusion des Métis dans des établissements postsecondaires partout au Manitoba. Les coordonnateurs de l'inclusion des Métis de la rivière Rouge offrent des conseils aux étudiants métis, planifient des événements culturels et communautaires, aident nos étudiants à faire une demande de citoyenneté, les aident à accéder à nos programmes de soutien aux frais de scolarité et les dirigent vers tout autre soutien et ressources de la FMM ou des établissements postsecondaires dont ils pourraient avoir besoin.

Nous avons également commencé à créer un projet pilote visant à soutenir les élèves de la maternelle à la 12e année dans la région de The Pas afin d'améliorer les résultats scolaires et de préparer les élèves aux parcours postsecondaires. Nous sommes impatients d'étendre ce projet à d'autres régions afin d'offrir à nos élèves de la maternelle à la 12e année une base solide sur laquelle ils pourront s'appuyer pour poursuivre leur parcours d'apprentissage continu.

Métis Child and Family Services

L'organisme Métis Child and Family Services (MCFS) travaille sans relâche pour soutenir les enfants qui ne sont plus pris en charge par le système en raison de leur âge et pour que justice soit faite pour nos enfants pris en charge. L'an dernier, 15 organismes autochtones de services à l'enfance et à la famille ont intenté une poursuite de plusieurs millions de dollars contre la province pour l'utilisation abusive de l'allocation spéciale pour enfants.

En mai, le système judiciaire du Manitoba a statué que le détournement des prestations pour les enfants pris en charge était inconstitutionnel et discriminatoire envers les enfants autochtones en famille d'accueil. En août, le gouvernement provincial a pris la décision de se conformer à la décision judiciaire de retourner les ressources de l'allocation spéciale pour enfants aux enfants.

La bataille a été longue et dure pour MCFS, ainsi que d'autres organismes autochtones de protection de l'enfance. Les fonds reçus par MCFS à la suite de cette affaire seront retenus en fiducie pour nos enfants jusqu'à ce qu'ils ne soient plus pris en charge en raison de leur âge. La FMM conservera une position ferme à l'égard de toute action qui pourrait nuire financièrement à nos enfants pris en charge, par tous les moyens nécessaires. 

De plus, nous avons le plaisir d'annoncer que des régimes enregistrés d'épargne-études ont été créés pour tous les enfants pris en charge en continu en vue d'une utilisation future. On n'insistera jamais assez sur l'importance de l'éducation pour briser le cycle de la pauvreté, qui touche tant de familles avec lesquelles nous interagissons.


La FMM a continué de travailler avec diligence afin que nos chasseurs et pêcheurs puissent participer à nos pratiques traditionnelles sans crainte de harcèlement et de poursuites injustes.

Droits de récolte

La FMM est prête à protéger le droit inhérent de nos citoyens à la récolte. La FMM a continué de travailler avec diligence afin que nos chasseurs et pêcheurs puissent participer à nos pratiques traditionnelles sans crainte de harcèlement et de poursuites injustes. 

En août 2022, la Cour provinciale du Manitoba a rendu une ordonnance, avec le consentement des avocats de la défense et de la poursuite du Manitoba, pour libérer les armes à feu qui avaient été saisies de trois chasseurs métis de la rivière Rouge. Les Métis de la rivière Rouge chassaient avec les vignettes de conservation pour la chasse à l'orignal de la FMM dans le cadre de la Moose Conservation Harvesting Initiative de 2021-2022, qui vise à protéger les droits collectifs des Métis dans la région des monts Duck et Porcupine. Le 13 décembre 2021, la FMM a déposé une déclaration à la Cour du Banc du Roi du Manitoba. La déclaration demandait, entre autres, à la Cour de déclarer que les Métis de la rivière Rouge ont des droits collectifs dans les régions des monts Duck et Porcupine pour chasser à des fins alimentaires et intérieures, y compris à des fins sociales et rituelles, et que certains articles du Règlement sur les fermetures à des fins de conservation des orignaux de la province constituent une violation injustifiable des droits autochtones des Métis de la rivière Rouge conférés par l'article 35 et sont donc sans effet, ce qui signifie que le Règlement ne s'applique pas.

En octobre 2022, la FMM a annoncé la réouverture de la région des monts Duck et Porcupine pour la chasse limitée à l'orignal mâle dans le cadre de la troisième initiative annuelle de conservation pour la chasse à l'orignal. Cette initiative était la première du genre au Manitoba et a permis de garantir la sécurité et le succès de la chasse à l'orignal au cours des deux dernières années.

Regard vers l'avenir

En tant que gouvernement national des Métis de la rivière Rouge, nous continuerons de faire progresser les droits de tous les citoyens métis de la rivière Rouge, peu importe où vous résidez. En tant que successeurs de l'héritage de Louis Riel, les membres de votre gouvernement des Métis de la rivière Rouge continueront de lutter contre le vol d'identité pour protéger les Métis de la rivière Rouge véritables et historiques.

Comme toujours, la FMM est là pour vous. Nous continuons de travailler en collaboration avec le gouvernement fédéral dans le cadre d'une relation de nation à nation et de gouvernement à gouvernement. Nous avons négocié un traité moderne, qui sera bientôt présenté au Parlement. Votre gouvernement des Métis de la rivière Rouge s'efforce également de régler notre revendication territoriale, ce qui devrait se faire d'ici la fin de l'exercice financier. Nous continuerons de nous assurer que nos voix sont entendues aux niveaux municipal, provincial et fédéral.

À l'aube de cette nouvelle année, votre gouvernement des Métis de la rivière Rouge est inébranlable dans son soutien à ses citoyens et continue de gagner du terrain en tant que chef de file économique et à progresser vers une guérison et une réconciliation constructives. Surtout, nous demeurerons transparents pour vous, nos citoyens. Restez à l'affût d'autres annonces prometteuses à venir au cours de la nouvelle année.

 


View More

B300-150 Henry Avenue, Winnipeg, Manitoba, R3B 0J7

^ * ( &

Quick Links
Unite Interactive