Artisan Du Mois Avec Nancy Gouliquer

December 9, 2021

Nancy Gouliquer est une artisane métisse qui enseigne le perlage, la fabrication des capotes et plus. Elle aussi fait partie d'une ligne familiale de contour/conteuse métisse traditionnelle.

 

Nancy Gouliquer est artiste métisse bilingue de la Rivière Rouge. Il y a 10 ans, Nancy s'est retrouvée à cherche d'une communauté qu'elle pouvait s'intégrer. Elle voulait renouer sa culture métisse. Un groupe de perlage qu'on connaît maintenant comme le Flower Beadwork Circle là accepter. Ça fait 10 ans que Gouliquer fait le perlage avec le groupe.

« Être métisse ça veut dire être parti de la communauté, » dit-elle.

Avec le Flower Beadwork Circle, elle enseigne le perlage, à fabriquer les mocassins et à créer des projets en cuir. Dernièrement, Gouliquer a commencé à travailler avec d'autres médiums comme les piques de porc-épic et écorce de bouleau. Elle enseigne comment fabriquer les ornements de Noël et des colliers ou boucles d'oreilles avec les piques de porc-épic.

La majorité de ses créations ce sont des motifs développés pour le groupe de perlage. Elle crée des étuis pour enseigner aux nouveaux le perlage. Elle a un motif pour une trousse d'aiguille, un sac de tabac et d'autres artefacts traditionnels.

« Quand quelqu'un est nouveau au monde du perlage, ils commencent par une fleur, mais après, il y a des patrons en masse qu'il peut choisir. Alors, je fais [des motifs] pour avoir de petits projets, comme les sacs à tabac. [Les motifs] son quelque chose traditionnel et historique que les personnes peuvent faire, » explique Gouliquer.

Plusieurs de ses projets étaient inspirés d'une madame qui faisait partie de la Flower Beading Group.

Les kits de perlage qu'elle a créé pour les nouveaux qui commencent à apprendre le perlage viennent avec des aiguilles, des instructions et les matériels avec un motif. Chaque étui est offert gratuitement.

Pour Gouliquer, partagez la culture métisse, l'histoire et les traditions sont importantes. Elle explique que quand tu apprends, c'est difficile de trouver des motifs qui sont inspirés des motifs historiques. Elle partage toutes ses connaissances gratuitement pour assurer que les connaissances se passent de génération à génération.

En partenariat avec Louis Riel Institute (LRI) le Flower Beadwork Circle à des ateliers pour une variété de cours. À travers ses ateliers, l'artisan a enseigné la création des tambours traditionnels et des blouses à rubans. Un atelier qu'elles font chaque année c'est la fabrication des capotes. Avec l'aide de Louise Gordey et LRI, Gouliquer a pu proposer un cours à bas prix destiné aux Citoyennes de la Fédération Métisse du Manitoba. Ça fait déjà six ans qu'elle a commencé et la demande pour ses cours continus. Pour s'inscrire dans les cours, Gouliquer suggère de visiter LRI sur leur site web.

Nancy Gouliquer vient d'une ligne de conteur et conteuse dans sa famille. Son père est conteur fameux et sa grand-mère du côté de sa mère était conteuse aussi. Gouliquer a commencé par répéter les histoires et contes de son père. Sa grand-mère racontait les contes du vieux temps et après une boue, Gouliquer les racontait aussi. Les contes donnaient la vie au temps des traditions métisses de sa famille.

Gouliquer a pris un cours avec L'Union National de Saint-Joseph pour être raconteur. Avec ses cours, elle se rend compte qu'elle pouvait créer ses propres contes métis au sujet de son histoire et les histoires de sa vie. Elle racontait les histoires à grandir sur une ferme. Les contes de fermes décrivaient un style de vie que nous vivons plus, mais d'un temps où les valeurs de la communauté sont encore présentes de nos jours.

Elle aime rencontrer les histoires de la chasse des bisons pour que les enfants puissent revivre la vie du temps de la chasse. Il ne peut pas imaginer cette vie sans les histoires. Gouliquer croit que c'est important pour les enfants de connaitre leurs Histoires à travers les contes, ça les aides à comprendre leurs traditions métisses.

« je veux construire un monde qu'il peut visiter dans leurs imaginations »

Gouliquer se retrouvait sur une liste de conteurs qui sont appelés pour aller dans les écoles et partager la culture métisse. Avec LRI elle a reçu beaucoup de contact et il y avait beaucoup de demandes d'une personne qui parlait le français. De regagner le français grâce à l'expérience, est vraiment important pour Gouliquer. Cela l'a permis de reconnecter avec la communauté francophone métisse.

« Mon père est français et ma mère anglaise. On parlait anglais à la maison et j'ai perdu un peu mon français. C'était un modèle récurrent jusqu'à ma grand-mère en arrière, elle parlait l'anglais et l'annishinaabe et son mari, l'anglais et le français, » dit Gouliquer.

De retourner à ses racines l'emporte la joie.

Malheureusement, Gouliquer n'a pas le temps de mettre en pratique ses cours en même temps que pratiquer ses contes. En ce moment, elle se concentre sur le travail de perlage et de construire les kits de perlages. Mais elle essaye de sur ses histoires pour une boue de temps chaque semaine.

« C'est important de trouver le temps de suivre les autres intérêts. »

Il n'y a pas grand-chose qui change dans son futur. Gouliquer veut continuer à enseigner le perlage et a offert les kits de perlage gratuitement et continuera à créer de nouvelles histoires dans son temps libre.

 


View More News

B300-150 Henry Avenue, Winnipeg, Manitoba, R3B 0J7

^ * ( &

Métis Nation Database
Unite Interactive