Province’s loose definition of First Nations preys on virus fears of Métis Nation

February 24, 2021

Winnipeg, MB., in the Homeland of Métis Nation - Today, Dr. Marcia Anderson and Dr. Joss Reimer delivered an update on the First Nations vaccination program in Manitoba.

Anderson outlined how First Nations vaccine recipients will be identified, which she said does not require a status card at this time. According to the press conference, the vaccine rollout includes non-status First Nations, individuals who were adopted out through the Sixties Scoop, and those who have immediate relatives with First Nations status.

This completely ignores the fact that many Citizens of Métis Nation may also qualify under the province's broad definition of First Nations that doesn't require proof for vaccination purposes. When directly pressed about the Métis people, Anderson acknowledged that the Métis Nation is a distinct Indigenous group with a distinct identity.

"Our Citizens continue to have deep connections to the First Nations communities in Manitoba and have direct relatives with status cards. We were also victims of the Sixties Scoop," said David Chartrand, President of the Manitoba Metis Federation (MMF). "Many of our Citizens would be eligible in this framework, as long as they don't say they're Métis and hide their identity.

"We'd expect a doctor with lived experience in the Indigenous community to better understand the profound crossover between Métis Nation and the First Nations in Manitoba," said President Chartrand. "This policy sets a dangerous precedent - the province's poorly thought-out, poorly presented and misleading First Nations vaccination policy creates confusion and incentivizes scared citizens to take the bait and give up their Métis identity in favour of this opportunity to alleviate their fears and save their lives."

The MMF has always stood by the First Nations governments that have worked hard to secure vaccines for their citizens. The MMF salutes the First Nations that have fought valiantly for these vaccines. Métis Citizens are discouraged from taking vaccines out of the First Nations vaccine counts.

"It wouldn't surprise me for Pallister to use this, turning around and saying the Métis people are getting their vaccines through their First Nations connections," said President Chartrand. "He'll use it as an example of how integrated we are into the community, instead of recognizing that he's created a system where we have no choices."

Anderson added that there are ongoing bilateral conversations between the MMF and the provincial government. This only highlights the urgency of having our Métis Nation government at the vaccination rollout table. We have provided the name of our representative to the Province and have asked for information about when the meetings will happen and what has already happened, but are still waiting for the meeting to occur.

"So far, it looks like just another performative gesture by Pallister," said President Chartrand. "We can't wait to get to the decision-making table. Not only so we can finally get to supporting our own Citizens with a distinctions-based vaccine strategy, but to use this chance to educate these experts on who the Indigenous population of the province is. In the meantime, I pray my people will not be caught in a trap where they trade their identity for vaccination."

-30-

Believe in Yourself; Believe in Métis.

The Manitoba Metis Federation (MMF) is the democratic self-governing political representative for the Métis Nation's Manitoba Métis Community. The Manitoba Métis Community is Canada's Partner in Confederation and the Founder of the Province of Manitoba.

For more information, media may contact:
Kat Patenaude
Manitoba Metis Federation
Media Relations Advisor
Office: 204-586-8474 | Cell: 204-801-7710
Email: Kat.Patenaude@mmf.mb.ca


La définition nébuleuse que donne la province aux Premières Nations joue sur la crainte du virus dans la Nation Métisse

Winnipeg (MB), dans la patrie de la Nation métisse - Aujourd'hui, la Dre Marcia Anderson et le Dr Joss Reimer ont fait le point sur le programme de vaccination des Premières Nations au Manitoba.

La Dre Anderson a expliqué comment les bénéficiaires de vaccins des Premières Nations seront identifiés, ce qui, selon elle, ne nécessite pas de carte de statut d'Indien pour le moment. On a annoncé pendant la conférence de presse que le déploiement du vaccin comprend les Premières Nations non inscrites, les personnes qui ont été tirées de leur famille pendant la Rafle des années 1960, et celles qui ont des parents immédiats ayant le statut de Premières Nations.

Cela ne tient absolument pas compte du fait que de nombreux citoyens de la Nation métisse peuvent également se qualifier en vertu de la définition générale que donne la province aux Premières Nations, laquelle n'exige pas de preuve aux fins de vaccination. Interrogé directement sur le peuple métis, la Dre Anderson a reconnu que la Nation métisse était un groupe autochtone distinct avec une identité distincte.

« Nos citoyens continuent d'avoir des liens profonds avec les communautés des Premières Nations du Manitoba et ont des parents directs avec des certificats de statut d'Indien. Nous avons également été victimes de la Rafle des années 1960 », a déclaré David Chartrand, président de la Fédération Métisse du Manitoba (FMM). « Beaucoup de nos citoyens seraient éligibles dans ce cadre, à condition qu'ils ne se disent pas Métis et ne cachent pas leur identité.

« Nous nous attendons à ce qu'un médecin ayant une expérience vécue dans la communauté autochtone comprenne mieux le croisement profond entre la Nation métisse et les Premières Nations du Manitoba, a déclaré le président Chartrand. Cette politique crée un dangereux précédent - la politique de vaccination des Premières Nations mal pensée, mal présentée et trompeuse de la province crée de la confusion et incite les citoyens effrayés à prendre l'appât et à renoncer à leur identité métisse au profit de cette occasion d'apaiser leurs craintes et de sauver leurs vies. »

La FMM a toujours soutenu les gouvernements des Premières Nations qui ont travaillé fort pour obtenir des vaccins pour leurs citoyens. La FMM salue les Premières Nations qui se sont vaillamment battues pour ces vaccins. Les citoyens métis sont découragés de détourner une partie des doses de vaccin destinées aux Premières Nations.

« Je ne serais pas surpris que Pallister se serve de la situation, et qu'il revienne pour dire que les Métis obtiennent leurs vaccins grâce à leurs relations avec les Premières Nations, a déclaré le président Chartrand. Il s'en servira comme exemple de notre intégration dans la communauté, au lieu de reconnaître qu'il a créé un système dans lequel nous n'avons pas le choix. »

La Dre Anderson a ajouté qu'il y a des conversations bilatérales en cours entre la FMM et le gouvernement provincial. Cela ne fait que souligner l'urgence d'impliquer notre gouvernement de la Nation métisse dans la stratégie de déploiement de la vaccination. Nous avons fourni le nom de notre représentant à la province et leur avons demandé quand les réunions auront lieu, ainsi que pour des renseignements sur ce qui s'est déjà produit, mais nous attendons toujours cette réunion.

« Jusqu'à présent, cela ressemble à un autre geste de spectacle de la part de Pallister, a déclaré le président Chartrand. Nous avons hâte d'arriver à la table des décisions. Non seulement pour que nous puissions enfin soutenir nos propres citoyens grâce à une stratégie de vaccination fondée sur les distinctions, mais aussi pour profiter de cette occasion pour informer ces experts sur la population autochtone de la province. En attendant, je prie pour que mon peuple ne soit pas pris dans un piège où il échange son identité contre la vaccination. »

-30-

Confiance en soi. Confiance métisse.

La Fédération Métisse du Manitoba (FMM) est le représentant gouvernemental autonome et démocratique de la collectivité métisse du Manitoba appartenant à la Nation métisse, partenaire du Canada au sein de la Confédération et fondatrice de la province du Manitoba.

Les médias peuvent communiquer avec :
Kat Patenaude
Fédération Métisse du Manitoba
Bureau : 204-586-8474
Cellulaire : 204-801-7710
Courriel : Kat.Patenaude@mmf.mb.ca

 


View More News

Unite Interactive