Artisan Du Mois Avec Michel Saint Hilaire

January 11, 2022

Michel Saint Hilaire est un artiste contemporain et muraliste de la Rivière Rouge. Il a une relation forte avec l'émotion et aime peindre les énergies ressenties dans l'environnent.

Michel Saint Hilaire s'est toujours considéré comme un artiste visuel. Il a commencé à dessiner en quatrième année. Depuis le secondaire, il a commencé à peindre et à vendre ses œuvres. Il est allé à l'Université de Winnipeg pendant quelques années, mais ce n'était pas pour lui. St. Hilaire voulait continuer avec l'art, alors tout seul, il a créé sa propre carrière artistique.

St. Hilaire a commencé à faire des peintures murales pour la commission. Il a peinturé l'intérieur des enclos au zoo et Fort Whyte Alive. Une grande partie de son travail peut être vue autour de Winnipeg et au Manitoba. Une de ses peintures murales bien connues est celle de l'équipe de curling présentée sur le club de curling à Saint Vital.


St.Vital Curling Club Winnipeg, Manitoba (commendé)


Mural de l'eau à l'intérieur du centre Fort Whyte. Fort Whyte Center,1961 McCreary Rd, Winnipeg (commendé)

Les peintures murales sont sa source principale de revenus, « J'ai toujours fait des peintures murales. Ça m'a donné beaucoup de financement pour gérer ma vie. C'étaient des projets assez bien payés, » dit-il.

St. Hilaire a beaucoup de fierté lorsqu'il travaille sur une peinture murale. Il approche chaque projet avec précision et toutes ses compétences. Par contre, son cœur appartient aux beaux-arts.

« Quand j'ai l'occasion de faire quelque chose d'artistique sur des peintures murales publiques, c'est tellement excitant. »

Il est très rare que l'artiste ait l'occasion de créer une œuvre d'art comme une peinture murale, car elles sont plutôt toutes commissionnées. Il explique que généralement, il n'y a pas beaucoup d'argent dans les peintures murales artistiques.

« Elles sont toutes des peintures murales, mais elles ne sont pas toutes des œuvres d'art. »

St. Hilaire montre ses peintures murales qui selon lui sont plus comme des œuvres d'art. Il a eu l'occasion de s'exprimer comme il voulait et de s'inspirer de l'environnement qui l'entourait. Avec aucun patron qui imposait sur la vision artistique de St. Hilaire, l'artiste a pu peindre à son désir.

Remarquer les yeux, il aime beaucoup peindre des yeux qui regardent quelque chose.

 


Sans Titre- 120 Eugenie St, Winnipeg

Sans Titre- 69 Maryland St, Winnipeg

Il se sent le plus émotionnellement lié aux œuvres peinturés à sa volonté, mais il est fier de tout son travail. Avec les peintures murales commandées, même s'il s'agit d'une publicité qui vend des aspirateurs, « j'y mets tout mon cœur ». L'artiste utilise toujours toutes ses compétences des petits projets aux grands.

Au début, St. Hilaire vendait son art à côté et se concentrait sur ses peintures murales, mais sa carrière d'artiste s'est bien développée et ses œuvres peintes sur toiles sont actuellement présentées dans de nombreuses expositions. En ce moment, son art est présenté dans la Gallerie Woodlands où il retient les droits exclusifs. Par rapport à d'autres artistes, St. Hilaire trouve que son travail est plus contemporain


Legacy, encre, acrylique et crayon sur la toile, (72" x 24") 2021

« Je me trouve dans une position assez unique avec mes beaux-arts. Ce ne sont pas des concepts "fluffy", il y a un peu de "soul searching" à faire. »

Il y a beaucoup de géométrie représentée dans son art. L'artiste aime peindre les émotions et les énergies. Il y a beaucoup de différents sentiments, métaphores et symboles représentés dans son art tandis que d'autres artistes présentés dans la Gallerie Woodlands en comparaison sont plus traditionnels.

St. Hilaire a distribué ses œuvres dans l'ouest du Canada. Malheureusement, il n'a pas pu continuer avec les galeries hors du Manitoba à cause de la difficulté à s'organiser et à être bien représenté sans être là physiquement. C'est un rêve pour lui d'avoir plus d'expositions à travers Canada, mais en ce moment il se concentre sur d'autres projets.

L'inspiration pour ses œuvres est difficile à expliquer dit-il. Habituellement, l'architecture déclenche une idée pour son prochain projet.

Le mouvement, l'énergie, les personnes, la connexion, ce sont toutes des émotions qui encouragent St. Hilaire à peinturer. Il prend l'inspiration de l'environnement, le paysage, et de l'univers des concepts que tout le monde comprend.

Birth, technique mixte sur la toile (12" x 24") 2021

En ce moment, il aime beaucoup les paysages qui démontrent des lignes très droites et horizontales. Avec les paysages comme arrière-plan, St. Hilaire s'entremêle soit des édifices ou quelque chose qui symbolise le céleste.

L'inspiration peut changer tous les jours. D'un jour à l'autre, il se peut que quelque chose t'inspire qui n'avait aucun intérêt avant. « Quand tu crées une toile, c'est comme ton journal intime. »

La vitalité est un thème qui encourage de l'émotion chez l'artiste, il se considère comme une personne très énergétique. Il aime représenter la joie de vivre dans ses œuvres en s'inspirant de la danse, le mouvement, et du bonheur. Mais de l'autre part, il aime la destruction et faire les gens penser.

« Je vois la destruction et c'est intéressant pour moi. C'est de la nourriture pour l'art. »

Il s'inspire de Edward Perkinski qui est un photographe. Il voyage et prend des photos des paysages ravagés. Lorsqu'il regarde aux photos, la seule réaction que St. Hilaire a c'est l'émerveille. St. Hilaire veut capturer ce sentiment dans son art, « Avec l'audience, je veux les faire réfléchir à propos des couleurs, la sensibilité négative et positive. L'idée des deux mondes positifs et négatifs, des deux sensations de l'excitation et la noirceur »


Everything Is Forever, technique mixte sur la toile (24" x 36") 2021

St. Hilaire a récemment reconnecté avec ses ancêtres métisses. Il représente sa culture métisse, pas dans ces peintures directes, mais dans les thèmes et la connexion avec les paysages. L'énergie et l'esprit qui nous connectent avec la terre sont un thème important pour l'artiste.

Il a travaillé au musée des droits humains où il a appris plusieurs histoires qui l'ont permis de réfléchir.

« Ça a commencé à changer mes idées et à mettre la lumière sur les problèmes indigènes. » Il a commencé à se demander, qu'est-ce que ça veut dire être métis. À ce temps-là, St. Hilaire a remarqué qu'il avait plusieurs individus qui ne voulaient pas dire qu'il était métis.

Mais les temps changent et être Métis c'est bien plus accepter. « Il faut être fière [de s'accepter] ».

St. Hilaire est fier de sa culture et de son héritage, mais il continuera à peinturer des projets plus universels, il veut que tout le monde puisse connecter avec son art. Il trouve les peintures qui représentent la culture métisse très belle et intéressante, par contre en ce moment il ne veut pas se limiter.

« Je veux connecter avec un grand public et tout le monde sans me concentrer sur un seul sujet. Alors, je ne pense pas que [je vais] tout à coup commencer à peinturer le perlage. Mais tu ne sais jamais. Ça peut être quelque chose qui va sortir. Être métis ça peut transformer et sortir dans d'autres aspects. Qui sait, » dit St. Hilaire.

Pour ceux qui sont intéressés, Michel St. Hilaire offre des ateliers de peinture et dessin avec le WAG. Ou si vous êtes inspiré et aimiez vous-même une peinture murale, St. Hilaire accepte toute sorte de commissions. Visitez son site web Michel Saint Hilaire pour voir une collection de son art.

 


View More

B300-150 Henry Avenue, Winnipeg, Manitoba, R3B 0J7

^ * ( &

COffice Hours

Monday-Friday
8:30 am - 4:30 pm

yTelephone

204-586-8474

AE-mail

info@mmf.mb.ca

Unite Interactive